18 janvier 2015

Temps de lecture : 1 min

Le dring dring a des envies de bling bling

Une sonnerie de luxe composée et jouée par les musiciens d’un orchestre symphonique, un revêtement en python assorti à son sac, des vis en or… Aujourd’hui, le smartphone est un vrai petit bijou qui semble avoir pour fonction première de briller bien plus que d'appeler ou d’envoyer des SMS.

Une sonnerie de luxe composée et jouée par les musiciens d’un orchestre symphonique, un revêtement en python assorti à son sac, des vis en or… Aujourd’hui, le smartphone est un vrai petit bijou qui semble avoir pour fonction première de briller bien plus que d’appeler ou d’envoyer des SMS.

Sur la même longueur d’onde que le luxe, le sacro-saint smartphone se pare des créations de Dior, d’Aston Martin, se classe dans la catégorie des accessoires ultra tendances comme les smartwatchs, et distance les objets qui n’ont que l’high-tech pour vibrer en société. Mais si les maisons de luxe symbolisent le rêve et la rareté, l’objet connecté, lui, reflète l’immédiateté et l’utilité. L’industrie du luxe a donc longtemps hésité à investir le marché du smartphone, qu’elle a longtemps considéré comme un outil bas de gamme pour la représenter. Mais recouvert d’or, de cuir ou incrusté de diamants, le digital fait peau neuve et appelle à l’innovation. Le smartphone de luxe, c’est les fonctions d’un iPhone 6 et du rêve !

Eva Calbrix / @EvaCalbrix

 

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia