30 juin 2010

Temps de lecture : 1 min

Double soi

Il y a quelques mois, Nissan nous présentait une femme dont la Micra ne cessait de se dédoubler (de se cloner ?) pour lui permettre d’être présente en différents endroits au même moment de sa journée hyper remplie. A la fin du spot, tout rentrait dans l’ordre puisque toutes les Micra ainsi générées fusionnaient pour ne plus faire qu’une. «L’essentiel de la technologie pour en faire plus chaque jour» signait alors le constructeur. Par Patrice Duchemin...

Coïncidence ou panne d’inspiration, la VW Passat CC nous sert aujourd’hui la même idée créative pour nous faire comprendre qu’une même forme de carrosserie peut, en réalité, cacher deux modèles. C’est «l’alliance parfaite d’une berline et d’un coupé»… et une invitation à ouvrir l’œil.

Pour illustrer son propos, le constructeur nous présente ainsi deux modèles qui, après avoir vécu leur route, s’interpénètrent. Grâce au génie des designers de VW, la silhouette de la berline du bon père de famille, une fois garée devant sa maison, lui donne ainsi l’illusion de posséder un coupé racé… Quelle plus belle promesse que celle de la fusion du principe de réalité et du principe de plaisir ? Finalement, la forme d’un produit n’est qu’une illusion, un trompe l’œil magnifique qui peut cacher diverses réalités.

Hier, ceux qui souhaitaient acquérir un véhicule «émotionnel» savaient qu’ils ne devaient pas s’attendre à grand-chose du côté du «fonctionnel». VW vient ici leur signifier que les deux ne sont plus incompatibles. Mieux encore: que l’émotionnel est devenu une condition de l’acceptabilité du fonctionnel. Pendant longtemps, ce fut l’inverse.

Patrice Duchemin  / Planning & Tendances
Réagissez sur redaction@influencia.net

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia