31 août 2011

Temps de lecture : 2 min

Domino’s Pizza à la conquête de la lune

Qui a envie de se faire une quatre fromages sur la lune? Question farfelue de nos jours, mais qui selon Domino’s Pizza pourrait ne plus relever du fantasme dans les années à venir. Découvrez le projet utopique de la marque…

SI vous ne savez pas quoi faire un samedi soir, la filiale japonaise de Domino’s Pizza vous offre la possibilité d’aller sur l’astre de la nuit pour se taper une pizza de votre cru.
Ce projet épique baptisé «Moon Branch Project» présente tous les ingrédients d’une base secrète à mi-chemin entre celles de James Bond et Disneyland. Le site qui sert de relai s’ouvre sur une intervention «rock’n’roll» de Scott K Oelkers, le président de la branche nippone habillé en astronaute et qui raconte sur un ton conquérant et jovial ce fantastique projet.

Les dessins présentant la station lunaire font penser aux traits utilisés dans la années 60 pour imager la conquête spatiale. On peut y voir le restaurant, le poste de contrôle, des salles de jeux et de gym. Des engins à deux roues ont spécialement été conçus pour aller faire les « foufou »autour de l’enceinte.

Présentation du projet par le CEO de la branche japonaise: Scott K Oelkers

Une serre pour cultiver les légumes a même été intégrée au projet pour satisfaire les locavores lunaires. Et pour que le «Moon Branch Project» soit bien crédible auprès des internautes, un bouclier lui a été incorporé pour protéger les installations en cas de chute de météorites.

Le site est truffé d’animations permettant de visualiser le restaurant lunaire sous tous les angles. Le petit plus sympathique est un clip qui permet de resituer l’histoire spatiale du Japon au travers des innovations que le pays a mis en place pour la conquête de l’espace (la vraie).

On retrouve aussi 3 pseudo scientifiques aux cheveux gras, vêtus en blanc et noir présentant le projet devant un auditoire, comme si le concept était déjà en production. Le coût d’une telle opération a même été évalué à 21 milliards de dollars. On ne rigole pas du côté des Japonais…

Alors quand peut-on espérer notre première pizza lunaire? Sûrement pas pour demain et encore moins dans les vingt prochaines années. Mais il faut reconnaître l’imagination de la marque, qui au travers de cette idée, démontre à sa cible son côté créatif, innovant, conquérant, voire romanesque, dans la mise en scène de cette opération.

Au final, on a envie de voir ce qui se passe derrière cette idée folle, on se laisse happer par l’interface jusqu’à peut-être commander une pizza, que l’on croira lunaire, après avoir autant voyagé sur le site de «Moon Branch Project»…

Et puis n’oublions pas que l’utopie d’aujourd’hui peut un jour devenir la réalité de demain…

Gaël Clouzard
Rubrique réalisée en partenariat avec ETO
Source: ccngo.com / Merci à Hiroko Yoda

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia