21 mars 2021

Temps de lecture : 1 min

Et demain ? « Le vent se lève, il faut tenter de vivre ».Paul Valéry, 1920

Urgences climatiques et sociales. Crise sanitaire. Démocratisation du savoir et convention citoyenne. Nos pratiques sont en train de muter. Il y a un an, on lançait un casting à Sup de Pub auprès d’étudiants du premier cycle. L’idée était qu’ils partagent, face à la caméra, leur regard sur leur métier de communicants, leurs rapports aux médias et notamment aux réseaux sociaux. Qu’ils questionnent l’impact de ces réseaux sur les relations sociales, politiques, sur leur vision d’eux-mêmes. La web-série Marqueurs est née de l’envie d’écouter cette jeune génération. En apprentissage de ce qui sera sûrement l’un de ses futurs métiers.

A une époque où nos pratiques vont connaître des mutations nécessaires, dans un contexte où les équilibres sociétaux, médiatiques, économiques sont fragilisés. Questionner et écouter la jeune génération, est aussi l’occasion de prendre part aux réflexions de la sphère professionnelle, de générer des idées nouvelles et de penser ensemble demain. Cette jeune génération de communicants, est animée par la question de l’égalité sous toutes ses formes, par le besoin de sens et de cohérence entre ses valeurs et son futur métier.

Elle questionne et pointe les décalages des marques entre le storytelling et les actes. Storytelling. Raconter des histoires. «Encore faut-il que les marques racontent des histoires, sans histoires!», écrivait l ’étudiant Luca Beux-Prère. Lors du tournage Marqueurs, les étudiants nous ont aussi partagé leurs rêves, la manière dont ils se projettent (ou pas), leurs incertitudes. C’était quelques jours avant le premier confinement, avant que le contexte sanitaire, social et économique ne se durcisse encore. Nous vous invitons à découvrir un épisode de la web-série qui s’appelle «Et demain?»

Aun moment délicat pour tous, et très particulier pour les étudiants. A un moment où nous avons envie et besoin de rêver. De projeter des avenirs.

«Le vent se lève,Et demain il fera beau.» Paul Valéry.

Caré Safia

À lire aussi sur le même thème

13/01/2021
INCLUSION

La publicité est un métier exigeant, jugé frivole la plupart du temps. Mais, à le penser trop léger, nous pouvons en négliger…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia