12 février 2014

Temps de lecture : 3 min

Dans le futur, le ski sortira des pistes

Bientôt, la montagne aura un autre visage ! Finies les heures interminables à attendre aux pieds des sommets pour savoir avec qui on devra partager son télésiège. Car dans le futur, le principe du ski classique pratiqué sur une piste aura disparu.

Demain, plus de ski traditionnel… Ce sera à vous de décider quel est le parcours idéal. Quant à vos séjours dans les stations… Ils auront bien changé !

Dans le futur, il n’y aura plus de remontées mécaniques

Devenus une véritable pollution visuelle et écologique, les télésièges seront bannis des stations de demain, emportant avec elles les sempiternelles pannes de courant qui nous laissaient suspendus en lutte avec le froid. Dans le futur, la mouvance du « slow » née en Italie dans la station de Cervinia aura percé nos frontières et le « slow-ski » sera la norme. Pour profiter de la montagne, plus besoin de monter à 3 800 mètres, il suffira simplement de prendre ses raquettes et de grimper où bon nous semble. Pour les plus flemmards d’entre nous, les stations se seront équipées de Maglev, le train aéro-glissant ultra-rapide actuellement en développement au Japon. Le moyen le plus efficace et écologique pour nous déposer et nous reprendre où que nous soyons.

Mais la sécurité dans tout ça ?

Pas de craintes, elle n’en sera que meilleure ! Effectivement, dans un monde où tout le monde peut skier n’importe où sans aucune contrainte, comment être certain que les infirmeries ne soient pas pleines ? Tous nos smartphones seront équipés d’applications géolocalisées, les versions 2.0 d’Alpify grâce auxquelles nous serons continuellement reliés aux centres de surveillances. Big Brother is helping you. Enfin, le plus grand des fléaux qui rebutait jadis chacune de nos décente aura disparu… ce sera la fin des colonies de débutants, arpentant les pistes de long en large emmenées par un moniteur répétant inlassablement « Bien fléchir les jambes pour le chasse-neige ! » À l’instar des applications « Parole de coach » et « Ski School » nos smartphones deviendront, les cheveux blonds et le bronzage en moins, de vrais éducateurs personnalisés qui nous accompagneront 24h sur 24, suivant nos progrès pas à pas.

Dans le futur, les stations de ski seront des centres de loisirs et de tourisme

Alors si le sport d’hiver de demain s’affranchit des remontées mécaniques, quel rôle pour les stations ? Pas d’inquiétude, elles auront su se reconvertir. Poussées par le succès retentissant des soirées telles que la « Fire Mix Party » qui a attiré plus de 30 000 personnes, les pistes seront transformées en dancefloor géant. Ainsi les couleurs ne seront plus là pour indiquer la difficulté mais le style musical. Les pistes vertes seront dédiées aux soirées jazz, les pistes rouges aux festivals rock et les pistes noires aux nuits électro. À ce titre, chassés de leur fonction première, les moniteurs se seront reconvertis en Dj’s et animateurs de soirées. C’est pourquoi, le site Co’lidays, initialement prévu pour trouver des personnes qui nous accompagnent skier, servira à localiser à quelles soirées participent nos amis.

Les Daft Punk en chapka

La montagne, une valeur qui monte ! La station de Tignes, qui avait vu les X-Games 2014 annulés car la ESPN ne voulait les organiser qu’aux États-Unis, a eu la bonne idée d’organiser 12 concerts à la place. C’est cette même station qui, dans le futur, se chargera des Grammy Awards ! Ce n’est donc plus en casque mais en chapka que les Daft Punk iront chercher leurs prochaines récompenses. Pour finir, c’est le principe même du sport d’hiver qui aura changé ! À l’image des batailles de boules de neige de notre enfance, on se rend bien compte que la vie est beaucoup plus drôle dans la poudreuse, c’est pourquoi le sport d’hiver de demain sera une déclinaison de nos sports actuels. Les stations auront mis en place d’immenses centres sportifs consacrés au « snow-sport ». Initié par le Tournoi des 6 Stations et les BMW Winter Golf, les Jeux Olympiques d’hiver de demain accueilleront le Football en raquettes, le snowboard tennis, le 100 mètres haies en patins et, bien sûr, le très illustre basket-ball en chiens de traineaux !

Réjouissons-nous, à l’avenir le skieur sera réellement autonome -moins de remontées mécaniques, plus d’appli permettant de skier en toute sécurité – et le plaisir n’en sera que plus grand ! Et pour ceux qui restent réfractaires à toute forme de ski, les stations sauront les séduire avec de nouveaux sports de neige et de nouvelles formes de divertissement. Ibiza n’a qu’à bien se tenir…

Martin Gilbert, planneur stratégique
Rubrique réalisée en partenariat avec FutureBrand

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia