25 septembre 2013

Temps de lecture : 2 min

Dans le futur, notre maison sera un accessoire de mode !

En mode, il y a l’art de s’habiller et l’art de se parer. Imaginez-vous fagotée d’un jean, d’un tee-shirt et d’une veste mais sans chaussures ? Impossible ! Quand on parle de son « Home sweet home », c’est la même chose : une fois son lit et son frigo installés, on s’attaque à l’aménagement et à la décoration qui nous ressemble.

Et ce n’est pas la crise qui nous dira le contraire ! Selon une dernière étude Ifop, la consommation des français en matière d’aménagement du logement reste le premier poste de dépense. Dans ce contexte de mutations technologiques, sociologiques et écologiques, notre maison est au centre de nos préoccupations et s’y sentir bien est fondamental.

Et demain ? Miroir de notre identité et de notre épanouissement personnel, la maison du futur investira le domaine public et deviendra l’accessoire mode du 21ème siècle ! Les décorateurs en herbe d’aujourd’hui deviendront les Home-fashionista de demain et nos intérieurs, des objets de désirs !

Ainsi, comme toute bonne Home-fashionista qui se respecte, il faudra tout d’abord bien équiper sa maison. Pour être à la pointe de la mode, la maison du futur sera « communicante » ! A l’instar du projet Living Tomorrow et son « Carehome », la home-fashionista du futur aura un équipement numérique derniers cris (et avant tout le monde). Après une journée éreintante, elle pourra, pendant son trajet de retour, effectuer de nombreuses tâches depuis son application MyHOME : mettre en route la cuisson du diner, descendre les volets et augmenter la température de son nid douillet. A son arrivée, PaPeRo, le robot de la maison lui demandera si la journée s’est bien passée. A ses heures perdues, elle pourra échanger ses bons plans avec les maisons « en réseaux » et organiser, depuis son salon, des ateliers déco en « live ».

Une maison bien équipée, oui, mais pas que ! La home-fashionista érigera sa maison au rang de temple de la customisation.

Militante écolo, le Home-fashionista usera sans vergogne du très à la mode D-I-Y ( Do-It-Yourself ). Au-delà des brocantes et des produits réutilisables (emballage de la marque hollandaise Joolz par exemple), l’arme ultime de tous ses fantasmes sera l’imprimante 4D : elle lui permettra de créer des objets à matériaux évolutifs qui s’assembleront eux-mêmes !

Les nouvelles technologies permettront à la home-fashionista de ne pas faire de faux pas ! Munie de son smartphone, de l’application de réalité augmentée Ikea et de ses Google Glasses, elle pourra réorganiser son espace et tester le mobilier de son choix avant même d’avoir sorti sa carte Visa ! Pour rester émerveillée, elle achètera quelques richesses du monde sur Spootnik.com qu’elle habillera d’idées lumineuses grâce à la fibre optique. Son budget n’étant pas illimité, la home-fashionista trouvera de multiples solutions pour avoir la dernière pièce à la mode. A l’instar de la e-boutique revolushion, elle louera le canapé de ses rêves pour 15 jours et recommencera dès que l’envie lui prendra…Effet garanti auprès de ses amis !

Et parce que sa maison deviendra un objet de désir à la hauteur d’un it-bag, des clichés de sa « personal touch » seront affichés sur TheSelby.com ! Reconnaissance ultime de son savoir-faire, elle sera invitée à participer à l’émission « Une déco presque Parfaite » (le véritable nom est encore secret !) sur TF1 et réaménagera les pièces des candidats comme une véritable architecte d’intérieur !

Communicante, customisée et écolo…réjouissons-nous, la maison nouvel accessoire de mode a plus d’un tour dans son sac !

Barbara Viana, Communication & New Business Manager.

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia