2 mai 2017

Temps de lecture : 3 min

La créativité au sein de la société danoise : un atout majeur

Le Danemark, assez discret, fait pourtant régulièrement parler de lui. Peu le savent, mais on doit lui reconnaître les fameuses briques Lego, la marque Bang & Olufsen, ainsi que de nombreuses start-ups innovantes qui ont vu le jour ces dernières années. Artistiquement, les Danois ne sont également pas en retrait. Les noms d’Arne Jacobsen, architecte et designer ou Jørn Oberg Utzon, connu pour avoir conçu l’opéra de Sydney, sont emblématiques. Décryptage.

Le Danemark, assez discret, fait pourtant régulièrement parler de lui. Peu le savent, mais on doit lui reconnaître les fameuses briques Lego, la marque Bang & Olufsen, ainsi que de nombreuses start-ups innovantes qui ont vu le jour ces dernières années.  Artistiquement, les Danois ne sont également pas en retrait. Les noms d’Arne Jacobsen, architecte et designer ou Jørn Oberg Utzon, connu pour avoir conçu l’opéra de Sydney, sont emblématiques. Décryptage.

Le Danemark comprend un peu moins de 6 millions d’habitants, pourtant, avec son PIB élevé, son taux de chômage bas, son état providence généreux et son cadre de vie apaisant, ce dernier sait déployer ses atouts. Et l’un de ses premiers atouts est indiscutablement sa créativité, stimulée dès l’enfance, et ce, jusqu’à l’âge adulte. Quelle place prend la créativité dans la société danoise ? Comment lui a-t-elle donné une réputation mondiale en matière de design et innovation ?

Start-ups danoises et nouvelles technologies

Selon la conférence « Les industries créatives comme vecteur de croissance », qui a eu lieu au Danemark en septembre 2016 et aura à nouveau lieu en 2017, « les industries créatives représentent 9% du chiffre d’affaire total de l’industrie danoise. Les industries créatives ont montré une croissance non-négligeable, et ce, même durant la crise. Et la tendance devrait augmenter dans les années à venir ».

Quelles sont ces industries créatives ? Il s’agit, bien souvent, de jeunes start-ups danoises dont les idées simples et uniques leur valent un succès international. Récemment, la start-up danoise To Good To go proposait une application mobile proposant d’acheter les restes des restaurants pour un prix modique. Avantageux pour les restaurants qui diminuent les pertes et pour les usagers qui peuvent se procurer un repas pour quelques euros seulement, ce concept se développe rapidement. D’autres start-ups originales ont vu le jour, comme Momondo, le réputé comparateur de vols, ou AirDonkey permettant de louer sa bicyclette à distance. Ces start-ups danoises illustrent deux atouts majeurs de la société danoise : sa créativité ainsi que son avancement face aux nouvelles technologies.

En effet, le Danemark, très développé technologiquement parlant, est par exemple, le premier pays européen à autoriser l’utilisation d’internet lors des épreuves du Baccalauréat. L’utilisation des technologies à l’école est courante dès le plus jeune âge. Les pédagogues considèrent, en effet, qu’apprendre à utiliser Internet est primordial et représente une évolution évidente du système scolaire. Cette créativité et aisance avec les nouvelles technologies leur permettent de lancer sur le marché international des concepts originaux, à la page et, pour certains d’entre eux, révolutionnaires.

Design danois et créativité dans le secteur culturel

La créativité ne va pas sans son art et son architecture. Et dans ce domaine, le Danemark regorge également d’exemples. La créativité danoise s’illustre à travers ses architectes très prisés à l’international, ses designers mondialement connus et ses nombreux musées d’art, dont certains parmi les plus grands de Scandinavie. C’est, par exemple, le cas des musées d’art moderne de Louisiana à Copenhague ou Aros à Århus. Dans le secteur culturel, il est également difficile de ne pas nommer Henning Larsen qui a conçu l’opéra de Copenhague dédié à la reine du Danemark. Son style unique ajoute modernité et diversité au paysage de Copenhague.

L’art et la créativité font également partie du quotidien des Danois à travers les nombreuses marques designs très populaires. Toute maison danoise comprendra, au moins, une porcelaine des collections Royal Copenhagen ou Kähler. Qu’il s’agisse d’un vase, d’un bougeoir, d’une tasse ou assiette, ces marques designs font la fierté des Danois. La décoration d’intérieur est, en effet, primordiale dans ce pays où il est plus facile de se lover chez soi lors des longs et froids hivers. Ainsi, le style danois est réputé pour son élégance, sa simplicité et ses couleurs douces et rassurantes.

Le Danemark, c’est l’avenir

La créativité, encouragée dès l’enfance, représente pour le Danemark un atout majeur. Le Danemark est un des pays qui voit le plus de start-ups innovantes naître chaque année. C’est aussi le pays du hygge, dont la décoration d’intérieur a fait couler beaucoup d’encre dans les magazines designs.

Sans oublier que la créativité danoise a, tout dernièrement, été saluée par le statut de capitale européenne de la culture décerné à la ville d’Århus pour cette année 2017. Au programme, le thème principal « Let’s Rethink » repense le monde et les défis actuels à travers ses expositions d’art et culturelles.

Vadé Cécilia

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia