2 mai 2017

Temps de lecture : 2 min

Créativité : un robot pour aider les humains

Le Directeur de Création 2016 de McCann Japon ? AI-CD ! Un robot, il fallait y penser… Les explications de Shun Matsuzaka, fondateur de McCann Millennials.

Le Directeur de Création 2016 de McCann Japon ? AI-CD β ! Un robot, il fallait y penser… Les explications de Shun Matsuzaka, fondateur de McCann Millennials.

INfluencia : vous avez décidé d’embaucher un directeur de création doté d’une intelligence artificielle. D’où vient cette idée ?

Shun Matsuzaka : AI-CD β (pour Artificial Intelligence – Creative Director) est un projet interne, qui a été initié dans les couloirs de McCann Millennials, un pôle créatif composé uniquement de personnes de la génération Y [l’équipe est composée de millennials, nés entre 1980 et 2000]. Ils n’avaient pas de directeur de création, donc ils ont décidé d’en créer un eux-mêmes !

IN : concrètement, vous comptez le laisser travailler seul ou avec d’autres créatifs ? Quelle sera sa tâche ?

SM : d’abord, je voudrais souligner que AI-CD β n’est pas un « il » ou un « elle », il n’a pas de genre… D’ailleurs, et pour être précis, ce n’est pas un robot, mais une intelligence artificielle avec un bras de robot. L’équipe qui lui a donné vie a visionné durant plusieurs semaines des milliers de publicités récompensées dans le principal festival publicitaire au Japon, l’ACC CM. Elle a donc dû regarder les gagnants des dix dernières années. Elle a inséré plus d’une vingtaine de tags pour les analyser et elle a développé un algorithme. AI-CD β travaillera avec une équipe et lui fournira les axes de réfl exion de départ pour imaginer les visuels qui apporteront de l’émotion aux gens, tout comme le ferait un directeur de création humain immédiatement après le brief d’un client. Son rôle sera d’évaluer algorithmiquement ce qui fonctionne, tant sur le plan créatif que sur celui de l’effi cacité business. AI-CD β assura le suivi en étant de facto opérationnel pour « étudier » les résultats après la diff usion des spots en vue d’améliorer les futures campagnes.

IN : mais comment saura-t-il si une pub fonctionne ou non ?

SM : grâce aux data obtenues sur les data !

IN : travaillera-t-il avec tous les clients ? Sur toutes les formes de communication ?

SM : tous les clients, oui, mais pour l’instant seulement sur les spots télé de publicité…

IN : vous pensez qu’il pourrait gagner des prix un jour ?

SM : bien sûr, c’est notre ambition !

IN : pensez-vous que les robots ou l’I.A. remplaceront les créatifs humains ?

SM : comme je l’ai dit, AI-CD β peut simplement donner une direction, et comme vous le savez, une publicité très créative nécessite bien plus que cela. Donc il n’a pas été créé pour remplacer les humains, mais pour les aider. Sa force est qu’il peut fournir des pistes créatives qu’un humain hésiterait à proposer, par manque d’expérience, préjugé, peur ou méconnaissance.

Article tiré de la revue INfluencia sur l’inspiration

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia