3 avril 2020

Temps de lecture : 2 min

Covid-19 : Sa couronne de faux roi à décapiter

Jean Watin-Augouard sociologue de la vocation évoque ici la nécessité pour chacun de se découvrir sa vocation ce qui passe obligatoirement par l'altruisme sous peine d'en finir avec l'intégrité.

Jean Watin-Augouard sociologue de la vocation évoque ici la nécessité pour chacun de se découvrir sa vocation ce qui passe obligatoirement par l’altruisme.

« Un jour, il nous faudra bien répondre à notre véritable vocation qui n’est pas de produire et de consommer sans fin mais d’aimer, d’admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes » . Ce jour pourrait-il advenir demain ? Oui, mais à la première condition que chacun d’entre nous soit intimement persuadé d’avoir une vocation unique et qu’il soit libre de l’accomplir pour un monde meilleur . Autrement dit, sous la forme de cet impératif : agis de telle manière que chacune de tes créations soit un accomplissement de ta vocation et la preuve de ta singularité pour construire un monde meilleur.

re-sister, sistere = s’arrêter

Deuxième condition : puisque « nous sommes en guerre », comme annoncé par le Président de la République, Emmanuel Macron , la résistance à l’ennemi, ici le virus invisible, insaisissable et inconscient, ne doit pas être synonyme de repli, de retour ou d’arrêt (re-sister, sistere = s’arrêter) . Plutôt que de ré-sister, choisissons de ré-exister, au sens étymologique – ex istere -, de « sortir de soi », d’être conscient qu’on existe, que l’on a une singularité . Sans cette intime conviction, on risque d’avoir quelques difficultés à faire émerger sa vocation au service, ici, d’une mobilisation générale. Car la vocation a sa règle d’or : être toujours altruiste, centrifuge quand le développement personnel est centripète. S’il faut dorénavant une politique de santé publique, de même gageons qu’une politique de vocation publique s’impose car la vocation est un enjeu personnel (res personna), un enjeu sociétal (res-publica) et un enjeu pour la survie de l’espèce humaine (res universa).
S’il faut résister, c’est contre les faux prophètes, faux dieux, fausses informations, superstitions, lamentations et polémiques. Résistons de même aux sirènes du leadership. Leader par-ci, leader par là… Si l’on s’en tient à la définition du mot anglais « qui mène », nous sommes tous appelés à être des « meneurs », au sens d’« animateurs », d’« inspirateurs », par notre vocation, notre singularité. Nous sommes les maillons d’une longue chaîne, du dirigeant au routier, du chirurgien à l’infirmière, du soigné au soignant, de l’agriculteur au consommateur…Le travail de chacun contribue au vivre ensemble et à la vie collective. Nous nous « menons » aussi bien nous-même que les autres, en nous prenant en main dans la solidarité.

Demain, un autre jour ?

Qu’est-ce que le mal-a-dit ? Un nouveau monde serait-il en gésine ? Interrogeons-nous sur les valeurs, actions, comportements – solidarité, altruisme, empathie, dévouement, engagement, responsabilité, respect – non pas anxiogènes mais porteurs d’oxygène, qui sont en émergence, donnant à l’humanité sa raison d’être, sa vocation. Espérons que, la crise sanitaire derrière nous, ils ne seront pas de nouveau recouverts par la lave du consumérisme exacerbé, du capitalisme financier cupide et du chacun pour soi, autres virus. Nul doute que la vocation des médecins, infirmières, aides-soignants (qualifiés aujourd’hui de héros !), mise en lumière par la crise sanitaire, a été contrariée par des années de restriction budgétaire. Si la vocation est une singularité au service des autres, le service public en est sûrement un des terreaux le plus fertile. Privés que nous sommes du lien avec autrui pour cause de confinement, de « distanciation sociale », puisque nous sommes dé-liés, re-lions-nous de nouveau dès aujourd’hui à nous-même et aux autres par notre vocation, retrouvons le sens de la relation, de l’essentiel, de l’indispensable. Et souhaitons, qu’au plus vite, le coronavirus cesse de ceindre sa couronne de faux roi… à décapiter.
Jean Watin-Augouard, vocatiologue

Watin-Augouard Jean

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia