24 février 2016

Temps de lecture : 1 min

Courts-métrages de luxe, paris à long terme

Les marques de luxe en sont raides dingues, les courts-métrages sont une tendance de fond depuis 10 ans maintenant. Diffusés au cinéma ou sur le digital, les courts-métrages se déclinent aujourd'hui en épisodes de séries autour de la marque, de ses valeurs et de son histoire.

Les marques de luxe en sont raides dingues, les courts-métrages sont une tendance de fond depuis 10 ans maintenant. Diffusés au cinéma ou sur le digital, les courts-métrages se déclinent aujourd’hui en épisodes de séries autour de la marque, de ses valeurs et de son histoire.

La communication digitale des marques de luxe se sépare aujourd’hui en deux branches : d’un côté, elle s’adapte à l’instantanéité des réseaux sociaux tels que Snapchat ou Instagram en proposant des contenus lifestyle et éphémères, de l’autre, elle mise sur le long terme avec des courts-métrages dignes d’Hollywood où la marque est magnifiée. Souvent diffusés dans leur format original au cinéma, ces courts-métrages ont pour but de divertir et de toucher un public captif autour d’un storytelling travaillé. Lancée par Chanel, en 2006, avec Nicole Kidman et Baz Lurhman autour de son parfum Chanel N°5, cette tendance se décline désormais en série. Il ne suffit plus de faire un film pour capter l’auditoire, il est essentiel de décliner la marque et ses valeurs dans plusieurs mini-métrages avec différents réalisateurs et égéries. Pendant que Lexus mise sur une nouvelle génération de cinéastes, Miu-Miu, Kenzo, Belstaff ou encore BoConcept ont fait le pari à long terme de miser sur le court-métrage comme moyen d’expression idéal de l’essence d’une marque de luxe.

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia