30 juin 2009

Temps de lecture : 1 min

Converse adepte du troc

Des dizaines de chaussures disséminées dans des endroits branchés de grandes villes belges et néerlandaises et suspendues dans des arbres, sur des grilles de métro ou des panneaux de basket ! Converse est-il devenu fou ?

Des dizaines de chaussures disséminées dans des endroits branchés de grandes villes belges et néerlandaises et suspendues dans des arbres, sur des grilles de métro ou des panneaux de basket ! Converse est-il devenu fou ?

Un grain de folie d’autant plus prononcé que les passants étaient bien étonnés – et déçus – en les récupérant car les chaussures en question ne formaient pas une paire ! Ni en taille, ni en couleurs ni en modèles ! Une nouvelle tendance ? Non, en fait il s’agissait d’une opération de guerilla lancée il y a un peu plus d‘un mois par la marque qui cherchait tout simplement à inciter ses consommateurs à faire du bon vieux troc, aussi bien sur la toile que dans la vraie vie. Les passants étaient en effet invités à aller échanger les modèles.La communication autour de cette opération s’est faite sur facebook et sur certains blogs. Un jour de troc officiel a même été lancé en juin.Une idée de com intelligente à l’heure où le troc devient pour certains une nouvelle façon de consommer.

Raphaël Legrand

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia