29 janvier 2014

Temps de lecture : 1 min

Contact me if you can…

Ah la notion de contact. Voilà un mot qui fait parler aujourd'hui. Car dans ce monde paradoxal, dans lequel nos échanges n'ont jamais été aussi virtuels, jamais pourtant le besoin de se parler, de se toucher et de se voir n'a été aussi fort. Et c'est ce que nous avons essayé de décrypter dans la Revue INfluencia qui sort demain. Car le contact c'est bien pour une marque mais éviter de perdre le consommateur de vue c'est encore mieux...

En exacerbant nos relations, le digital a créé un besoin grandissant de contact entre les humains… Mais à l’heure du Web Social, digne héritier du Web 2.0, l’envie de dialogue et d’expression est encore plus puissante qu’avant. Un dialogue la fois charnel, visuel, auditif, olfactif et marketing. Nous avons donc eu envie pour ce nouveau numéro de la revue qui sort la semaine prochaine, d’explorer le monde du contact en interviewant des professionnels sur leurs stratégies. Mais aussi en nous interrogeant sur la place de l’humain dans tout ça.

Comme le revendique Yann Arthus-Bertrand dans nos colonnes : « Il faut avoir une sensibilité à l’autre et être bienveillant ». Car l’humain justement, il crie haut et fort : « Point de contact, point de contact. Est-ce que j’ai une gueule de point de contact ? ». Il faut dire qu’il en a assez ce consommateur – c’est à dire vous, moi et les autres – qu’on veut presser comme un citron. Assez d’être pris pour un faible d’esprit. Assez qu’on le considère comme une simple cible. Assez de l’omniprésence des marques, perçue comme de l’intrusion. Et si demain, il se rebellait ? Et s’il exigeait d’être considéré, respecté, aimé ? Et s’il réclamait qu’enfin le contact devienne relation ? Car les marques ne doivent pas l’oublier, au jeu du « contact me if you can », le consommateur sera toujours gagnant… Et le lecteur de la Revue N°8 aussi. Abonnez-vous vite pour la recevoir. Et pour la commander en librairie, la liste des points de vente est là…

Isabelle Musnik

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia