1 septembre 2014

Temps de lecture : 1 min

Le consommateur névrosé de grande surface selon Houra.fr

Si vous aussi vous êtes, angrophobe, catapedaphobe, bradyphobe et blemmophobe ce film devrait vous parler. Et la rédaction vous conseille aussi d'aller faire une analyse...

Si vous aussi vous êtes, angrophobe, catapedaphobe, bradyphobe et blemmophobe ce film devrait vous parler. Et la rédaction vous conseille aussi d’aller faire une analyse…

Comment ne pas générer des névroses dans un hypermarché… C’est un peu le message que cherche à faire passer le cybermarché Houra.fr dans sa dernière campagne intitulée  » Tout va bien, il y a Houra « . C’est en partant de ces comportements un peu loufoques voire névrosés des consommateurs que le pionnier du cybermarché ( Groupe Louis Delhaize), et l’agence Babel ont imaginé 4 spots un brin décalés.  » Pour nous, le constat était simple. Personne n’aime se rendre dans un supermarché. A titre personnel, j’ai toujours peur de me perdre dans les rayons et j’imagine que la plupart des gens développent des angoisses plus ou moins grandes. Le challenge étant de relever par l’humour cet état de fait et de le traduire en spot de 15 secondes.  » détaille Laurent Habib, fondateur de l’agence Babel.

On retrouve pêle-mêle l’angrophobe, le catapedaphobe, le bradyphobe et le blemmophobe ( voir ci-dessous ) confrontés à des situations  » embarrassantes  » développées au contact des grandes surfaces… Peur de s’énerver à la caisse, angoisse d’attraper un produit trop haut, frustration quand on se retrouve dans une file qui n’avance pas, terreur à l’idée d’être aperçu en train d’acheter du papier toilette… Les petites angoisses sont ici mises en scène de manière efficace et sur un ton léger. La cible quant à elle se reconnaîtra et c’est ça le plus important…

Eric Espinosa / @EricESPINOSA8

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia