17 décembre 2014

Temps de lecture : 2 min

Communication : L’imperfection mieux que la perfection ?

Si Tinder fait jaser, c’est surtout parce qu’il réduit la rencontre online à une simple attractivité sexuelle primaire. Mais le dating digital, c’est aussi construire un couple et donc apprendre à aimer (rapidement) les défauts de l’autre. Buzzman et Meetic portent ce message.

Si Tinder fait jaser, c’est surtout parce qu’il réduit la rencontre online à une simple attractivité sexuelle primaire. Mais le dating digital, c’est aussi construire un couple et donc apprendre à aimer (rapidement) les défauts de l’autre. Buzzman et Meetic portent ce message.

« J’ai appris à connaître vos défauts et je vous aime ». Dans son Journal intime, Lucile Desmoulins donne une leçon d’amour authentique à son bien-aimé Camille. Après tout, pour vivre heureux en couple, ne faut-il pas accepter et s’amuser des imperfections de son amoureux plutôt que de s’en irriter sans arrêt ? Dans un contre-pied inédit et novateur à Tinder et OkCupid, Meetic invite à la beauté réelle sur le marché de la rencontre online.

Avec sa première campagne pan-européenne, le leader européen de la rencontre s’inspire d’une tendance sociologique promue dès 2004 par la stratégie marketing de Dove avec « The Real Beauty » : dans nos sociétés de la transparence et de la schizophrénie sociale de l’image, le citoyen oppressé préfère maintenant assumer ses défauts plutôt que de s’évertuer à les gommer. Encore fallait-il utiliser cette appétence pour l’authenticité comme produit d’appel de la séduction en ligne. C’est ce qu’a fait Buzzman avec #LoveYourImperfections.

Pensée pour tous médias (TV, radio, affichage, digital) et démarrée par une campagne teaser « guerilla » en affichage à Paris du 13 au 19 décembre, la campagne reprend la philosophie de « The Real Beauty », de la pétition « The Heroes Pledge for Advertisers » ou bien encore de la campagne de Dear Kate. Si Buzzman et Meetic innovent, c’est donc en important cette tendance à l’acceptation de nos imperfections sur un marché dominé par le règne de l’image et de l’attractivité sexuelle à tout prix. Car, faire croire que la perfection est de mise dans cet univers est une tromperie qui ne fait plus recette et c’est tant mieux.

L’antidote novateur à la perfection

Personne n’est parfait ? L’adage est connu mais malheureusement souvent galvaudé ou éculé. Meetic entend lui redonner une saveur en démontrant que c’est en étant soi-même que l’on fait de vraies rencontres. Pour le site de rencontre, ce sont justement nos petites imperfections et notre authenticité qui font notre charme, convaincu que « si vous n’aimez pas vos imperfections, quelqu’un les aimera pour vous ». Le titre de la campagne délivre donc un slogan à tous les célibataires : « #LoveYourImperfections ». Vous l’aurez compris, avec ce pari Buzzman renverse les codes de la séduction et casse l’idéal de la perfection que toute personne tend à montrer.  » Limperfection est universelle et il faut démystifier ces moments là. Il faut arrêter avec d’un côté le hardcore et de l’autre le prince charmant. C’est terminé ! « , affirme Georges-Mohammed Cherif, le fondateur de l’agence Buzzman

Depuis le 17 décembre, la campagne diffuse online un spot de 75 secondes qui à partir du 26 décembre prendra toute son ampleur en TV (30, 20 et 10 secondes). Porté par le morceau  » See You All  » de Koudlam, le film révèle plusieurs portraits croisés lors d’une rencontre.  » Désormais on attend de la spontanéité et de l’authenticité chez les personnes que l’on rencontre. On recherche l’humain avant tout « , précise Georges-Mohammed Cherif.

Cette première campagne pan-européenne sera aussi diffusée au Royaume-Uni, en Suède, en Norvège, au Danemark et en Finlande dès décembre, suivis des autres pays européens où le groupe est présent courant 2015. Les utilisateurs Meetic pourront même s’approprier cette nouvelle posture #LoveYourImperfections, sur leurs profils, en déclarant leurs imperfections, mais aussi lors des Events et sur les réseaux sociaux.

Gaël Clouzard / @G_ael

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia