17 novembre 2021

Temps de lecture : 2 min

Comment Roblox -et ses 47,3 millions de visiteurs quotidiens- veut faire danser le metaverse

Moins connu que Fortnite ou Minecraft, Roblox affiche pourtant pas moins de 47,3 millions d’utilisateurs quotidiens, au dernier décompte… La plateforme ressemble aussi le plus à ce que pourrait être le metaverse : une collection de mondes virtuels – créés par les utilisateurs – au sein desquels les internautes peuvent naviguer sous la forme d’un avatar. Pour aller plus loin, Roblox compte maintenant investir un nouveau terrain : la musique.

En juillet 2021, Roblox annonçait un partenariat mondial avec Sony Music. Le but : créer ensemble des expériences musicales pour la communauté Roblox et proposer aux artistes de la maison de disque de nouveaux moyens de toucher leur public et de générer des revenus. Pionnière sur la plateforme, la jeune artiste suédoise Zara Larsson a par exemple réuni 1,6 million de participants à sa “Summer Edition:Launch Party” pendant l’été, un événement totalement virtuel, dans un univers rose bonbon.

Un million de dollars de vente de merchandising (virtuel) en quelques mois

En quelques mois, elle est même parvenue à générer plus d’un million de dollars de revenus, grâce à sa boutique (virtuelle) de merchandising (virtuel) qui sert à habiller les avatars de ses fans. Sans surprise, la chanteuse s’avouait conquise par la plateforme lors de son intervention au Web Summit 2021 à Lisbonne : “cela a permis, à moi et à mon équipe, d’être ultra-créatifs, tout en nous amusant. Je voulais retrouver l’expérience de la scène, être devant une foule, mais en ligne. Pandémie ou pas, je pense vraiment que c’est le futur des concerts et des rencontres avec les fans.”

En termes de créativité, l’imagination semble être la seule limite. Zara Larsson a ainsi pu créer un monde virtuel 3D entièrement aux couleurs de son univers, dans lequel les chapeaux, sacs à dos, lunettes et autres accessoires qu’elle a imaginés se vendent pour quelques dizaines de centimes. 

Le début d’une nouvelle ère pour la musique ?

Pour Jon Vlassopulos, Global Head of Music de Roblox, nous n’avons encore rien vu : “cela fait 15 ans que nous construisons le metaverse, même si ça ne portait pas ce nom. Depuis l’an dernier, nous avons commencé à faire des concerts dans le metaverse, pour rassembler les gens et rapprocher les fans et les artistes de façon totalement nouvelle. On entre dans une nouvelle ère pour l’industrie de la musique, plus sociale que le streaming. C’est seulement le début d’un nouveau chapitre.” 

Trois formats d’expériences éphémères sont actuellement proposés aux artistes par Roblox : les “launch parties”, les concerts virtuels incarnés par des avatars et les “listening parties”. « A partir de l’an prochain, vous allez trouver davantage d’expériences musicales permanentes sur Roblox, autour de festivals, d’artistes ou de plateformes de streaming« , annonce Jon Vlassopulos. Il prédit également l’émergence de nouveaux artistes grâce à Roblox, le lancement de collaborations totalement inédites entre artistes,  voire même l’apparition de chanteurs totalement virtuels…

Une connexion directe entre fans et artistes

Pour lui, l’intérêt principal du metaverse pour les artistes est d’avoir une connexion directe avec des millions de fans au même moment, sans avoir à parcourir le monde. Les mondes virtuels permettent également de développer des liens plus profonds et plus directs entre les fans et les artistes : “dans le monde réel, très peu de gens peuvent avoir l’expérience de rencontrer leur artiste préféré en face-à-face pendant quelques minutes. Là, il devient possible de passer du temps et d’échanger directement avec l’artiste.”

Roblox se positionne ainsi directement comme un complément des plateformes de streaming, plus interactif, social… et rémunérateur pour les artistes.  “Cette connexion inédite entre fans et artistes va générer de nouvelles sources de revenus : les fans vont pouvoir exprimer leur attachement à un artiste en s’offrant des accessoires pour leurs avatars, en payant pour participer à des rencontres virtuelles en petit comité ou en achetant des tickets pour des concerts virtuels”, prédit Jon Vlassopulos. Il ne reste plus à Spotify qu’à créer son propre metaverse…

Benoit Zante

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia