4 octobre 2016

Temps de lecture : 2 min

Comment les marques devraient préparer 2017

A bientôt six mois des élections présidentielles en France, la politique et ses acteurs suscitent plus de débats que de passions. Et si, au delà des clins d’œil gratuits et commerciaux qu’elles ne manqueront pas de faire, certaines marques décidaient de mener des actions citoyennes concrètes en vue de l’élection présidentielle de 2017 ?

A bientôt six mois des élections présidentielles en France, la politique et ses acteurs suscitent plus de débats que de passions. Et si, au delà des clins d’œil gratuits et commerciaux qu’elles ne manqueront pas de faire, certaines marques décidaient de mener des actions citoyennes concrètes en vue de l’élection présidentielle de 2017 ?

Trigger 1 : débats en hausse chez les Millenials

Lors de l’enquête #MOIJEUNE menée en partenariat par 20Minutes et OpinionWay, 75% des Millennials estiment que leurs idées ne seront pas représentées par un candidat lors des élections présidentielles. Et pourtant, même si leur comportement avec les hommes politiques est en tous points similaire à celui qu’ils auraient avec n’importe quelle star, leur frustration politique ne les décourage pas de s’impliquer plus durablement dans le débat public afin d’y peser davantage.

Trigger 2 : des marques qui s’engagent sur des thèmes forts

Les opérations de sustainability plus ou moins convaincantes se succèdent année après année aux shortlists des Cannes Lions et des autres festivals dédiés aux actions de communication des marques. Mais, lorsqu’elles sont bien réalisées et qu’elles véhiculent un message fort, elles trouvent immédiatement leur cible… Sans parler de marques comme Benetton pour qui cette posture est devenu un véritable positionnement, il peut être bon de citer des initiatives comme celles de la marque d’alcool Johnnie Walker, et de son documentaire engagé : « Ode à Lesbos », qui a généré près de 2 500 000 de vues.

Trigger 3 : « La jeunesse soutient Heetch »

Un mois avant d’être convoqué par le tribunal correctionnel, Heetch a su interpeller la classe politique grâce à l’opération #TouchePasAMonHeetch et au film qui la portait, mettant en scène des extraits de discours ou d’interviews d’hommes politiques actuels, jeunes. Pari gagnant pour la start-up car le ministre de l’économie d’alors Emmanuel Macron n’a pas hésité à leur rendre hommage lors d’un colloque, affirmant que Heetch était parvenu à « ubériser Uber ».

@SymposiumECS La Novlangue au service des abrutis!!! Affligeant.
— guilhempere (@nssommesunjourn) 23 mai 2016

La tendance révélée par ces triggers : une réponse qui passe par l’implication de l’ensemble de la société, et non pas des seuls politiques. Ainsi, bien que les Millennials se sentent investis par toutes les questions sociétales, leur désenchantement vis-à-vis de certaines institutions provient du fait qu’elles leurs paraissent déconnectées de leurs véritables problématiques quotidiennes, ainsi que de leurs attentes. Les réimpliquer dans le débat public est toutefois possible, pour peu que les marques qui sont devenues à leurs yeux des acteurs citoyens de plus en plus crédibles les y encouragent et les aident à faire entendre leur voix.

What If :

– Et si les grandes marques de différents secteurs comme le sport ou la culture organisaient dans leurs magasins des débats avec l’ensemble des candidats officiels afin qu’ils puissent exposer leur programme pour chacun de ces secteurs ?

– Et si, afin d’inciter au vote, les acteurs de la mobilité en France s’associaient en créant un temps fort « élections »’ afin de permettre à tous les Français de se rendre à moindre coût, dans leur bureau de vote, même s’il est loin de chez eux ?

– Et si, à l’image de Michelin qui facilite le passage des salariés vers des mandats, d’autres entreprises permettaient à leurs employés de s’impliquer davantage dans le débat public en fonction de leurs compétences particulières, et communiquaient sur cette posture citoyenne ?

Photo de Une : @barb_kinney

Gaspy François-Xavier

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia