2 mai 2017

Temps de lecture : 1 min

Comment inciter à voter ?

Tester un programme politique avant de voter comme on essaye un produit avant de l’acheter, c’est ce que propose Demooz, une start-up française spécialisée à l’origine dans la mise en relation d’acheteurs et de vendeurs. Une analogie originale qui a le mérite de vulgariser les propositions des deux candidats. Une initiative pas seulement digitale, car expérientielle sur le terrain et qui devrait susciter l’intérêt des 18/34 ans.

Tester un programme politique avant de voter comme on essaye un produit avant de l’acheter, c’est ce que propose Demooz, une start-up française spécialisée à l’origine dans la mise en relation d’acheteurs et de vendeurs. Une analogie originale qui a le mérite de vulgariser les propositions des deux candidats. Une initiative pas seulement digitale, car expérientielle sur le terrain et qui devrait susciter l’intérêt des 18/34 ans.

« Essayer avant d’acheter ». C’est la devise de Demooz, start-up française dont la vocation est de faire tester à des particuliers des produits pour jauger leur intérêt. En quête de diversification, l’entreprise convertit son slogan à l’actualité présidentielle dans une opération spéciale, en proposant en effet que les internautes rencontrent et échangent avec des militants des deux finalistes à la fonction suprême. Le but : tester leur programme avant de voter.

Pour se mettre en relation avec le partisan/électeur d’un candidat, il suffit de se rendre sur le site internet de Demooz. Outre la mise en relation par écrans interposés, la start-up propose de rencontrer un militant lors d’un meeting ou d’une réunion grâce à son outil de planification. C’est malin et dynamique car prônant une expérience « phygitale ». Une notion plébiscitée par les jeunes.

Une analogie révélatrice de notre rapport à la politique

Essayer un produit de consommation comme on teste un programme politique, c’est rapprocher deux éléments antagonistes. Si l’initiative de Demooz est louable, c’est la symbolique au-delà de leur opération propre, qui est intéressante. Notre société a érigé la consommation en pratique frénétique attachée à la chaleur du désir quand la politique se veut être une réflexion froide et distanciée sur le bien commun. Rapprocher les deux est révélateur de notre conception moderne et en évolution permanente de la politique. En attendant, entre fun, information et responsabilité, un petit test s’impose avant de se diriger vers les urnes !

Testez par vous-même !

Salas Romain

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia