21 septembre 2016

Temps de lecture : 2 min

Comment exploiter la tendance de l’exploration virtuelle ou réelle

Dans les jeux vidéo comme dans la vie réelle, l’exploration retrouve ses plus belles couleurs et séduit toutes les générations. Et si, à l’aide de quelques triggers ou faits d’actualité inspirants et révélateurs de tendances, on regardait comment ce phénomène sociétal peut générer de l’innovation pour les marques ?

Dans les jeux vidéo comme dans la vie réelle, l’exploration retrouve ses plus belles couleurs et séduit toutes les générations. Et si, à l’aide de quelques triggers ou faits d’actualité inspirants et révélateurs de tendances, on regardait comment ce phénomène sociétal peut générer de l’innovation pour les marques ?

Trigger 1 : de Pokemon Go à No Man’s Sky

Si l’on doit penser aux phénomènes de ceté été dans le secteur du jeu-vidéo, évidemment, on pensera à Pokémon Go… Ce jeu d’exploration qui prend le monde pour map possède effectivement un intérêt sans faille que tous ont exploité, des consommateurs aux marques, sans oublier les journalistes et chroniqueurs de tous poils… Mais le jeu No Man’s Sky, plus récent et moins connu  présente des aspérités au moins aussi intéressantes : à travers les 18 446 744 073 709 551 616 planètes potentielles aux décors tous différents, et que chaque joueur doit explorer, c’est un monde sans cesse neuf, et toujours réinventé qui s’ouvre… Un monde fait de sérendipité et d’émerveillement qui suscite immanquablement dans l’esprit de chaque joueur des questions quasi métaphysiques face à ces espaces virtuels infinis qui s’offrent à lui.

 

Trigger 2 : Urbex et cetera

Visiteurs clandestins des ruines de Detroit, de Tchernobyl ou de la Petite-Ceinture à Paris, ou même organisateurs de championnat du monde de cache-cache, la communauté des pratiquants plus ou moins amateurs d’Urbex, ou exploration des ruines urbaines, prend, année après année, de plus en plus d’importance. Underground, des communautés se créent… des réseaux aux règles claires et établies afin de préserver ces ruines et leur identité dans l’environnement qui leur confère charme et vie. Peu de marques pour l’instant s’en préoccupent ou l’investissent… Mais si elles veulent le faire, et se saisir de l’opportunité, elles devront, plus que dans n’importe quel autre secteur, s’adapter et se plier à sa cible, à ses valeurs et à ses règles.

La tendance révélée par ces triggers : aller à la recherche de la surprise

Qu’elle soit réelle ou virtuelle, l’exploration séduit donc, par la curiosité qu’elle excite chez l’ensemble des consommateurs, par l’effort qu’elle exige, et par la satisfaction que son accomplissement procure… Espérée sans pour autant être attendue, elle ouvre aux marques tout un monde d’inspirations qui sont pour l’essentiel encore à découvrir.

What if…

Et si… une marque de sport créait, dans la plus grande discrétion et dans le respect des règles propres aux communautés d’Urbex, un magasin ou un pop-up store au sein de zones de découverte, qui fournirait aux explorateurs clandestins une offre particulière ainsi qu’une expérience retail spécialement conçue pour coller à leurs valeurs ?

Et si… une enseigne créait le premier programme de fidélité « à explorer », c’est à dire celui où toute la mécanique et les services seraient à découvrir au gré de ses achats et de sa relation avec la marque ?

Gaspy François-Xavier

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia