24 avril 2013

Temps de lecture : 2 min

Le CNPA défie la crise

Enfin ! 12 métiers de la filière automobile osent se rassembler et s’engager pour proposer des pistes concrètes aux Français. Une (bonne) action sociétale et solidaire menée avec les agences Zonefranche et Thomas Marko & Associés.

Entre les « il faudrait », « on devrait », les « oui mais » et « tout dépend de » ou « on va »… les français en ont le ras le bol des déclarations d’intention. Et pour cause : ils sont en quête de vraies pistes, sinon de solutions, pour prendre à bras le corps la crise qui tétanise le pays et ses dirigeants, et qui bloque leur pouvoir d’achat !

Alors pour lutter contre cet immobilisme, le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) passe à l’action. Cette organisation professionnelle qui réunit l’ensemble des entreprises de la distribution et des services de l’automobile veut, en effet, montrer qu’il n’y a pas de fatalité et que la spirale peut être inversée. Pourvu qu’il y ait une mobilisation solidaire auprès des français pour proposer des solutions immédiates et efficaces sur le terrain et au plus proche des besoins des consommateurs…. Bref du concret !

Une action contre-pied conçue et menée avec l’agence Zonefranche. Cette dernière a tout d’abord convaincu les 12 métiers de la filière d’oser une initiative, de se rassembler et de s’engager notamment auprès des moins de 26 ans et des chômeurs, en offrant soit des services (2 heures de main d’œuvre pour l’entretien de son véhicule), soit des offres d’emploi ou des formations dans leur secteur. Elle a également développé des partenariats avec le Ministère du redressement productif, et Randstad pour accroître la visibilité des offres d’emploi et les constructeurs automobiles (Peugeot, Renault, Citroën, Volkswagen…) pour porter l’opération dans leur réseau et amplifier sa notoriété.

Le caractère citoyen de cette opération baptisée « On se bouge avec le CNPA », se traduit également dans sa façon de communiquer autrement mais sans publicité ou investissement démesuré. Un dispositif qui passe donc par une présence sur le web pour expliquer, créer un engouement et accroître la notoriété. Avec une page Facebook, et un site web où une vidéo de présentation donne la parole à Arnaud Montebourg. Et où les professionnels peuvent s’inscrire, les médias se renseigner sur l’actualité, et les consommateurs découvrir le détail des offres des participants. Sur le terrain, ces derniers peuvent développer la visibilité de la campagne grâce à un kit composé d’affiches, de flyers, de bannières web et une fiche « éléments de langage ». Enfin, pour un relais local et national, le tout est complété par des RP, coordonnées par Thomas Marko & Associés.

Et tout juste, deux semaines après son lancement, cette campagne porte des fruits prometteurs avec 40 000 visites sur la page Facebook.

En osant enfin, cette filière montre que la piste solidaire et sociétale n’est pas si compliquée à emprunter. Un bon exemple à suivre… en attendant les fameuses réformes pour la relance.

Florence Berthier

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia