24 mai 2020

Temps de lecture : 3 min

CLM BBDO lance « le numéro verre » pour Bacardi

Bacardi a lancé le 13 mai dernier la première hotline des bartenders qui vous conseillent dans la création de cocktails maisons. Après des semaines à nous questionner sur l’état de notre économie, de notre système de santé, et de notre capacité à nous relever de cette crise sanitaire, vous avez bien mérité -avec modération- un petit verre.

Bacardi a lancé le 13 mai dernier la première hotline des bartenders qui vous conseillent dans la création de cocktails maisons. Après des semaines à nous questionner sur l’état de notre économie, de notre système de santé, et de notre capacité à nous relever de cette crise sanitaire, vous avez bien mérité -avec modération- un petit verre.

Le jeudi 13 mars dernier, à peine le confinement annoncé par le président Macron, puis détaillé le lendemain par son chef de bar Edouard Philippe, les moins solitaires d’entre nous angoissaient déjà sur la marche à suivre. Comment allaient-ils éviter la crise de nerf annoncée et les après-midis entières à tourner en rond dans leur cuisine en se demandant si « la repeindre en bleu pervenche ne serait pas une super idée » ? Les Français qui pouvaient rester chez eux, tout du moins. Alors oui, les premiers jours on a rangé son appart, on a dévoré le catalogue Netflix, on a appris la recette du risotto aux crevettes, et on a ENFIN pris le temps d’installer un VPN -le bourrage de crâne publicitaire fonctionne-. Mais au moment où l’on se met à confectionner ses propres chaussettes personnalisées, il est grand temps de faire une pause… et de se servir un verre pour oublier.

Pourtant, on est bien loin d’une beuverie généralisée, comme le redoutait certain.e.s. Selon une enquête de l’agence sanitaire Santé publique France menée en ligne du 30 mars au 1er avril auprès de 2 003 personnes, deux tiers des personnes interrogées estiment avoir eu une consommation d’alcool stable et 24% jugent qu’elle a même diminué. Et ce malgré l’apparition -regrettable- des apéros virtuels. Toujours selon l’enquête, 11% des Français déclarent tout de même avoir bu davantage pendant le confinement. Parmi eux, 51 % affirment avoir augmenté leur fréquence de consommation, 10 % le nombre de verres bus les jours de consommation et 23 % les deux paramètres. Pour tous ces joyeux soiffard.e.s, le groupe Bacardí-Martini  sort le tablier et leur rappelle qu’il y a une vie au-delà des bières sans saveurs.

Comme un pro

Alors que les bars resteront fermés à minima jusqu’en juin, Bacardí et l’agence CLM BBDO lancent le Numéro Verre, la première hotline consacrée à la réalisation de cocktails maison. Jusqu’au 29 mai, du mercredi au vendredi de 17h à 20h, des professionnels aident leurs client désoeuvrés à réaliser des cocktails à partir d’ingrédients qu’ils ont à leur disposition. La marque étoffe ainsi sa présence sur le digital en faisant des applications de messagerie Instagram et Facebook, son nouveau terrain de jeu. Le principe de cette hotline est simple : il suffit d’envoyer un message WhatsApp au 07 58 77 62 56 en indiquant les ingrédients dont vous disposez. Le bartender vous conseillera alors une recette sur mesure.

Plutôt que de compter sur un énième bot impersonnel, le groupe de spiritueux a préféré confier sa Hotline WhatsApp à des bartenders de renom. Les 13, 14 et 15 mai, ce fut Sara Moudoulaud, vainqueur de la Bacardí Legacy 2020 et barwoman au Syndicat, qui était au bout du fil. À partir d’aujourd’hui et jusqu’à vendredi, elle laisse la place à Gabriel Pons, qui officie au Calbar et qui a remporté la Bacardí Legacy France 2019. La semaine prochaine Adrian Nino, finaliste de la Bacardí Legacy France 2020 et maitre aux commandes du bar 1802, à l’hôtel Monte Cristo, viendra conclure le show.

Un apéro solidaire

En plus de permettre la création de cocktails uniques, le « Numéro Verre » de Bacardí soutient les bartenders participants, puisque 1€ supplémentaire leur sera reversé pour chaque demande reçue de la part des consommateurs. Cette initiative de la marque rejoint le mouvement #RaiseYourSpirits, mis en place par le groupe Bacardí-Martini pour venir en aide à la profession et au secteur du bar. Voila de quoi justifier les 15 cadavres de bouteilles empilés sur le carrelage de votre garde manger. « C’est pour la bonne cause », ont-ils dit…

 

Montagut Sacha

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia