29 juin 2021

Temps de lecture : 3 min

Christie’s dévoile sa stratégie en matière de NFT… Sotheby’s renchérit !

La maison de ventes aux enchères Christie’s est connue pour ses “coups” : après la vente d’un tableau produit par intelligence artificielle en 2018, elle a organisé sa première vente d’une œuvre 100% numérique en mars 2021. Celle-ci s’est arrachée au prix record de 69,3 millions de dollars ! A l’occasion des Cannes Lions Live 2021, l’institution londonienne, propriété de François Pinault, est revenue sur cette tendance en pleine explosion, ainsi que sur ses perspectives pour les créateurs.

CLIQUER SUR PLAY POUR ECOUTER LA VERSION AUDIO :

 

Avec 22 millions de spectateurs en ligne lors de sa première vente en mars 2021 et une adjudication au montant record de 69,3 millions de dollars, Christie’s a indéniablement réussi son incursion dans le monde de l’art digital. L’œuvre en question, « Everydays : The First 5,000 Days » de l’artiste américain Beeple est un assemblage de dessins et d’animations réalisés chaque jour, pendant 5 000 jours d’affilée. Par cette vente, Mike Winkelmann, 49 ans, est entré dans le trio de tête des artistes les plus chers du monde de leur vivant !

Everydays : The first 5,000 Days de Beeple

Depuis, Christie’s s’est également distingué par la vente de 9 oeuvres du collectif Larva Labs, considéré comme l’un des pionniers des NFT dans le monde de l’art, avec leur projet CryptoPunks, lancé en 2017, qui se compose de 10 000 visages dessinés sur ordinateur, associés chacun à un NFT. Au total, la vente de ces 9 NFT a atteint les 16,9 millions de dollars.

Les crypto punks de Larva Labs

Autre première : en mai 2021, Gucci vendait son premier NFT, dans le cadre de la vente “Proof of Sovereignty” de Christie’s. Si la séquence vidéo ainsi commercialisée n’a pas battu de record, elle a permis à la marque de participer à la lutte contre le Covid : le montant de la vente a été versé à l’Unicef, dans le cadre de l’initiative Covax.

Gucci vend son premier NFT dans le cadre de la vente “Proof of Sovereignty” de Christie’s

Mais qu’est-ce qu’un NFT ?

Mais qu’est-ce qu’un NFT ? “Un NFT, c’est un ‘token non fongible’, techniquement c’est une ligne de code avec des chiffres et des lettres, qui constitue un ‘bloc’, sur une chaîne. Donc une œuvre d’art basée sur les NFT, c’est un token qui représente une image, un concept ou un élément artistique” explique Noah Davis, spécialiste en art d’après-guerre et contemporain de Christie’s.

L’avantage de ces lignes de codes enregistrées sur une blockchain ? “Le NFT ne pourra jamais être édité, dupliqué ou contrefait. Il ne peut pas être à deux endroits à la fois. C’est une solution à des problématiques classiques dans le monde de l’art, en termes d’authenticité, de traçabilité et de provenance”, ajoute l’expert.

Plus intéressant qu’un simple titre de propriété (virtuel), les NFT ouvrent la possibilité d’éditer des “smart contracts” : “ce sont des outils fascinants et dynamiques, vous pouvez être très inventif et créatif avec les protocoles contenus dans ces ‘smart contracts’. Les artistes sont particulièrement intéressés par la gestion de leurs droits en cas de revente”, explique Noah Davis.

Avec ces “contrats intelligents”, il devient par exemple possible de déclencher automatiquement le paiement à l’artiste d’un pourcentage sur chaque transaction de revente, dans le cadre de l’application d’un “droit de suite”.

Depuis 2021, le sujet des NFT enflamme le monde de l’art contemporain, mais pas uniquement : il intéresse les artistes et créateurs de tout type, et notamment dans la musique. “Presque pour la première fois, les artistes peuvent monétiser leur travail directement, auprès de leurs fans”, explique Lin Dai, fondateur de la plateforme OneOf, une plateforme NFT pour les musiciens, qui a levé 63 millions de dollars à son lancement en mai dernier et travaille en partenariat avec Christie’s.

Christie’s s’impose comme un catalyseur clé des NFT…

Si la maison de vente britannique s’est imposée comme un catalyseur clé du boom des NFT en 2021, elle n’en est pas à l’origine. C’est la plateforme Nifty Gateway, créée en 2018 par les frères Winklevoss, qui a véritablement lancé la tendance, avec une vente en décembre 2020 de 3,5 millions de dollars – record à l’époque – pour 20 œuvres de l’artiste Beeple (déjà lui).

…Mais Sotheby’s s’est allié avec Nifty Gateway, première plateforme consacrée aux NFT !

Signe de l’explosion du marché, le précédent record pour une vente d’œuvre numérique via NFT (sur la plateforme Nifty Gateway) datait de juillet 2020… mais avec une transaction de 55 555$ “seulement”. Désormais, Nifty Gateway est allié à Sotheby’s… le concurrent direct de Christie’s.

Zante Benoit

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia