19 décembre 2012

Temps de lecture : 1 min

Le « Chefsourcing » : le nouveau concept des gourmets

Avec le succès populaire des émissions culinaires à la télévision, le chef devient une marque hype. Les maestros des papilles se muent en produits d’appel pour les marques et forcément, cela nourrit de nouveaux concepts. Avec Chefs Feed, les stars des fourneaux jouent désormais les guides gastronomiques.

Vous recevez des amis, de la famille ou des clients et vous voulez les épater avec des recettes concoctées par des chefs étoilés ? Pour jouer au « Master Chef » et impressionner les convives, des applications existent déjà, à l’instar de « Cuisine de Chefs pour tous ». Disponible sur iPhone, elle propose plus de cent recettes de qualité, avec pour chacune d’entre elles la photo, la liste des ingrédients, les étapes de préparation et même des vidéos. Il ne vous reste plus qu’à endosser le tablier et sortir les casseroles !

Mais si vous vouliez manger dehors en étant également guidé par un chef ? Steve et Jared Rivera ont la solution. Avec Chefs Feed, les deux frères américains offrent carrément au consommateur une plate-forme digitale interactive sur laquelle des vedettes de la toque recommandent, critiquent et échangent avec lui. Déjà disponible dans 15 villes américaines et depuis peu sur Londres, l’application offre aux utilisateurs 600 chefs qualifiés sur un plateau, dont de grands noms comme Mario Batali et Thomas Keller.

En plus de donner des recommandations détaillées pour leurs restaurants préférés, ils peuvent commenter leurs propres conseils, répondre aux autres chefs et utilisateurs, avec lesquels Chefs Feed leur permet d’interagir. L’application ne se contente donc pas de mettre à disposition les avis et tuyaux des professionnels, et c’est ce qui la rend encore plus intéressante.

Gratuite, Chefs Feed est pour ses créateurs la réponse aux lacunes qualitatives des plates-formes de recommandations comme Foodspotting, Yelp et Urbanspoon. Efficaces pour découvrir de nouveaux endroits, ces applications de crowdsourcing peuvent en effet aussi envoyer le consommateur dans des traquenards. « L’amateur de bonne bouffe n’est pas forcément connaisseur et bon critique », jugent les frères Rivera. Chefs Feed redonne à César ce qui lui appartient : la crédibilité ultime de lever ou baisser le pouce !

Benjamin Adler

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia