24 novembre 2010

Temps de lecture : 2 min

Chatroulette a fait des petits

Souvenez-vous, début 2010 une petite bombe nommée Chatroulette apparaissait sur le Web. Depuis, cette véritable «cour des miracles» digitale a fait des émules. Mais qui sont-ils? Passage en revue des sites plus sérieux où il faut montrer patte blanche pour communiquer…

Souvenez-vous, début 2010 une petite bombe nommée Chatroulette apparaissait sur le Web. Depuis, cette véritable «cour des miracles» digitale a fait des émules. Mais qui sont-ils? Passage en revue des sites plus sérieux où il faut montrer patte blanche pour communiquer…

Les «exhibos» et autres «foufou» du net n’ont plus le monopole des sites de rencontre par Web Cam. Après 10 mois de réflexions sur ‘comment faire fructifier l’idée de Chatroulette’, différents entrepreneurs lèvent, ou ont déjà levé le mystère sur la future génération du «tchat» en live.

On laissera donc de côté les milliers de copies de Chatroulette sans réelles innovations, pour s’intéresser, comme le faisait dans un récent article Le New York Times, à ceux qui ont su adapter et faire innover l’idée vers des sites de visiophonie ouverts sans risques au grand public et aux professionnels.
Passage en revue de quelques-uns des sites plus sérieux où il faut montrer patte blanche pour communiquer…

Chatfe.com n’est pas un réseau social

Encore en version bêta, ce site respire le sérieux et crie à qui veut bien l’entendre qu’il est l’inverse d’un réseau social. L’interface n’appelle pas à la révolution, en revanche le mode d’inscription diffère du Landerneau des réseaux sociaux. Pour pouvoir exhiber son esprit, il faut communiquer son numéro de téléphone. Bonne idée pour dissuader les érudits du slip…

Vchatter.com s’adosse à Facebook

Pour «Vchatter» il faut avoir un compte Facebook. L’intérêt est bien entendu sécuritaire. Le compte ‘Vchatter » permet d’être identifié (nom et ville de résidence). Ce site, qui cible plus particulièrement les familles, a accès au profil des abonnés. Ce qui permet de mettre en avant les centres d’intérêts des participants et de créer des échanges entre eux. Une innovation qui ne devrait pas laisser insensibles les marques.

Textslide voit les choses différemment…

On pourrait dire que Textslide est un peu le petit (mais pas vilain) canard gris. Le site, à l’inverse des autres, ne mise pas sur la vidéo mais applique le même concept de rencontre spontanée via les sms. Son concepteur, Matt Hunter est parti d’un constat différent : un internaute qui n’a rien à dire sur ce type de site ne sert à rien. L’interface actuellement en version bêta propose de réunir sa cible selon ses hobbies. On choisit trois de ses passions ou intérêts, et on est directement mis en contact avec les personnes ayant les mêmes affinités

Feedbackroulette.com pourrait devenir très utile pour les professionnels…

Ce site ne laissera pas les acteurs de la com, du design et du marketing indifférents. L’interface inspirée du même principe que Chatroulette permet de confronter son site internet avec des inconnus. On peut critiquer, donner des conseils et dans le meilleur des cas encenser une création. Un concept qui pourrait allègrement intéresser un media, une agence ou une marque pour jauger la valeur d’un travail auprès de parfaits inconnus… Confronter une oeuvre finalisée est bien plus dur que des idées. Qui jouera le jeu?

Gaël Clouzard
Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia