22 mars 2017

Temps de lecture : 1 min

Chanel et l’art du teasing sur les réseaux sociaux

Quand les réseaux sociaux réinventent l'art du teasing : cas d'école avec Chanel.

Quand les réseaux sociaux réinventent l’art du teasing : cas d’école avec Chanel.

Comment générer de la désirabilité dans l’attente, à l’heure de l’instantanéité ? Le teasing est un art que les réseaux sociaux ont profondément transformé : stories, dévoilements live, annonces différenciées suivant les plateformes … Les formes évoluent, de même que les temporalités. L’attente induite par le teasing permet de générer un storytelling et de commencer à donner une identité unique au produit avant même sa sortie, pour mieux s’assurer de son succès. Ce moment d’attention est donc à exploiter au mieux pour délivrer le message souhaité.

Chanel est un cas d’école du teasing, puisque la marque réussit à twister ce passage obligé de la communication bien connu en tirant pleinement parti des nouvelles fonctionnalités induites par les réseaux sociaux, comme c’est le cas pour son parfum Coco Mademoiselle. Pour l’introduction de son sac Gabrielle, ce n’est non pas une mais quatre mini-vidéos, avec quatre histoires différentes, qui annoncent la campagne officielle. Un creuset de récits stimulant, qui n’a pas manqué d’inspirer Harper’s Bazaar.

 

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia