13 novembre 2021

Temps de lecture : 2 min

Cet hiver, la fondation Abbé Pierre célèbre les rescapé.e.s de la rue

Dans un contexte post-covid marqué par la crise économique et l’urgence sociale, la Fondation Abbé Pierre dévoile sa campagne de sensibilisation d’hiver imaginée par FRED & FARID Paris. Au cœur de ce nouveau dispositif de communication, Le sourire, un film développé par l’agence et réalisé par Sarah Suco qui fait la part belle à l’espoir.

 

Les 25 et 26 mars dernier, la mairie de Paris missionnait 358 équipes de bénévoles de la Nuit de la solidarité pour parcourir les rues, les gares, les salles d’attente des hôpitaux de l’Assistance Publique, les stations de métro et RER, les parkings, les parcs et les campements pour recenser le nombre exact de sans-abri (sur)vivant dans la capitale. Une quatrième édition quelque peu rassurante : le nombre de personnes en situation de rue s’était avéré en baisse par rapport à l’année précédente. 2 829 personnes sans solution d’hébergement avaient été décomptées, soit une baisse de 21% par rapport au recensement effectué lors de la Nuit de solidarité de 2020, bien avant le premier confinement. En janvier 2020, 3 601 individus avaient alors été recensés. Pour l’Apur – l’Atelier Parisien d’Urbanisme – : « Cette diminution s’expliquait notamment par la mise à l’abri de personnes en campements dans le nord-est parisien et par un contexte marqué par une forte augmentation du nombre de places d’hébergement et de mise à l’abri par rapport aux années antérieures ». En effet, le gouvernement a déjà créé 43 000 places d’hébergement depuis mars 2020. La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, avait ainsi annoncé en septembre qu’il était « nécessaire de mettre définitivement fin à la gestion dans l’urgence et de construire une politique structurelle, avec une visibilité sur le long terme, en lien avec les associations ».

Un peu de baume au cœur

Même si la situation à l’échelle nationale reste dramatique, il est bon de rappeler, grâce à cette enquête et à la campagne que nous allons vous présenter, que certain.e.s SDF arrivent à échapper durablement aux griffes de leur nuit. C’est l’histoire de Virginie qui fait face à des petites contrariétés du quotidien entre métro-boulot-dodo. Mais ces mésaventures ne viennent aucunement entacher sa bonne humeur. La quadragénaire arbore un sourire… un sourire qui provient du passé, un passé marqué par sa vie à la rue, face auquel les petits tracas ne pèsent que peu. Ses réactions devant les galères sont autant de marques de gratitude face à la vie, dans l’esprit de l’abbé Pierre qui en puisait sa force. Cette histoire est portée par le titre français iconique C’est beau la Vie, interprété par Isabelle Aubret, qui joue ici le rôle de la voix-off du film, porteuse d’espoir et témoin d’une renaissance.

 

Dans une France où près de 300 000 personnes sont sans domicile, il est plus que jamais essentiel de rappeler que le logement est la première étape pour reconstruire une vie, un quotidien…  À contre-courant des discours moroses et pessimistes actuels, cette campagne de sensibilisation positive tient un discours de fraternité, telle une ode au pouvoir de l’être humain de renaître sans cesse. La signature « Il y a une vie après la rue » illustre la finalité des combats de la Fondation Abbé Pierre et rappelle combien il est crucial de positiver le quotidien, de croire en l’avenir et combien la fraternité peut être un atout déterminant. Le film “Le sourire” visible en digital dès le 15 novembre, sera diffusé en TV à la fin de l’année – le dispositif de communication sera déployé en radio et à travers une campagne d’affichage nationale (métro, gares, presse) photographiée par Julien Mignot. La campagne se décline également en social media avec des stories tirées du même concept.

 

 

En résumé

La Fondation Abbé Pierre rappelle avec sa dernière campagne hivernale que les sans abris ne sont pas voués à rester dans la rue.

Sacha Montagut

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia