24 février 2013

Temps de lecture : 2 min

Les César 2013: retour sur une soirée digitale et sociale

On l’attendait, la voici ! La Social TV débarque de notre côté de l’Atlantique et semble bien partie pour transformer la production télévisuelle française. Projecteur sur le dispositif mis en place pour la cérémonie des César...

Ironie de l’histoire, il y a quelques années la télévision était promise à une triste fin selon les observateurs, les spectateurs s’en détournant pour des supports exclusivement numériques (ordinateurs, smartphones, consoles…). Mais voici que le petit écran revient sur le devant de la scène, que le Social Media s’en empare et se l’approprie. Et voici que digital et télévision convolent en justes noces.

La mort du « one step flow of communication »

Comme souvent, le phénomène a commencé aux USA autour de grandes messes télévisées : 18,7M d’interactions sociales pour les Grammy 2013  et 27.1 millions de tweets pour le SuperBowl 2013 !

Et en France ? Eh bien les initiatives Social TV et Second Ecran se multiplient. Les grands prime-time sont l’occasion pour les chaînes de proposer, via leur application mobile et tablette, d’interagir avec le programme mais aussi ses propres communautés. The Voice (TF1) invite le téléspectateur à se glisser dans la peau du « 5ème Coach » en direct, de suivre les fils Twitter des animateurs et des participants. Pendant l’émission ONDAR (On ne demande qu’à en Rire, France2), les humoristes découvrent et réagissent en direct aux tweets des internautes.

Le « Two-step flow of communication » (la théorisation par Paul Lazarsfeld d’un modèle de communication verticale imposé par les médias de masse) semble définitivement révolu, les spectateurs s’invitant dans l’émission, engendrant par là-même un nouveau format d’écriture éditoriale pour des producteurs d’un nouveau genre.

Les César 2013 : Du grand écran au second écran…

Vendredi soir, Canal + retransmettait en direct la cérémonie des César 2013 avec un dispositif Social TV permettant d’amplifier l’expérience spectateur pour le plonger au cœur de l’événement. Résultats : des milliers de tweets échangés et l’arrivée d’un contenu exclusif sur les réseaux sociaux.

Tout d’abord sur Facebook : où l’application « Pronostics » invitait les internautes et leurs amis à faire leur palmarès et à le modifier jusqu’au dernier moment pendant la cérémonie.

L’application facebook  » Mon Palmarès « 

Sur Twitter : sollicités via Facebook, les twittos ont soumis à Antoine de Caunes une phrase à dire pendant la cérémonie, preuve que la Social TV impacte aussi le contenu de l’émission.  Ce sont  donc ainsi plus de 95000 tweets qui se sont échangés autour de #cesar2013. Arrivée sur scène, backstage, tweet d’invités VIP… cette année les commentaires les plus cocasses n’étaient plus ceux du célèbre animateur et de ses invités. Un numéro spécial de l’émission « Tweet en clair » leur est consacré et est à revoir sur le site de Canal Plus.

#mapharseauxcésar : la co-écriture proposée aux internautes

Le lendemain de la cérémonie « Tweet en Clair » mettait les commentaires de Twittos en images

Mais les réseaux plus émergents n’étaient pas en reste. Sur Pinterest, un board regroupant les images de la cérémonie était alimenté en direct alors que sur Instagram, les red carpets et backstages se dévoilaient grâce à des photos du Community Manager dédié à l’opération.

Enfin, sur Vine, un « Vine Call » distillait des vidéos des sorties de scènes des nominés. Une initiative intéressante car novatrice mais dont le contenu resta cependant assez pauvre…

Alors, si nous n’en sommes qu’au stade de l’expérimentation, il y a fort à parier que 2013 sera l’année de la Social TV et  d’expériences sociales et que  le second écran basculera vers des expériences commerciales (étrangement, pendant une cérémonie comme les César, aucun lien n’est encore fait avec les plateformes de VOD proposant les films récompensés…) intégrées et communautaires. Des expériences dans lesquelles marques et médias devront repenser le « temps de cerveau disponible » pour se concentrer sur le « temps de conversation disponible »

Virgile Brodziak
Directeur du planning stratégique de Grand Union
Merci à @lisasouslapluie pour sa vision « coulisses » de la cérémonie !

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia