8 janvier 2014

Temps de lecture : 2 min

CES 2014 : la révolution immersive sera sonore…

Le raout des nouvelles techno est en place à Las Vegas ! Comme chaque année le Consumer Electronic Show bat le rythme du monde de l'innovation et le son n'est pas en reste pour cette cuvée 2014 !

Au CES, on retient souvent les écrans géants et leurs images toujours plus belles, toujours mieux définies. 3D, 4K, 8K*… Toutes ces évolutions des formats d’image sont supposées accompagner le plaisir et l’expérience du spectateur en le plongeant toujours plus au cœur de l’action et des détails. Ce qui ressort pourtant clairement de cette première journée officielle passée au CES, la Mecque de l’électronique grand public, c’est le son. HD, 3D… la révolution du son de haute définition en mobilité est omniprésente. Les casques d’écoute sont partout, des stands de grandes marques historiques aux plus « hype ».  » Sound on the move « , sans compromis ni sur la beauté de l’objet ni sur la qualité de la restitution sonore, voilà donc ce qui va transformer notre expérience du divertissement. Qualcomm présente d’ailleurs un mini-cinéma UHD où Dolby fait des merveilles pour nous plonger dans l’action, bien plus que l’écran lui même.

L’autre déferlante, annoncée il est vrai, est celle de l’objet connecté et du quantified self. Digital Health, sport connecté à tous les étages, invasion des bracelets « trackeurs d’activité » …. Le PDG de Withings rappelait aujourd’hui à quel point l’arrivée des Taïwanais sur ce marché bouleversait la donne depuis déjà quelques mois : pas une marque liée au sport qui ne présente son bracelet ou sa montre connectée sur le salon. Withings qui lance son nouveau produit AURA, un système de « sommeil intelligent » qui surveille la qualité de votre sommeil et veille sur votre réveil. Même les raquettes de tennis (Babolat avec une techno d’une start up française grenobloise, Movea) sont désormais capables de vous donner via une appli la qualité de votre geste et la puissance de vos coups…

En attendant de se frotter à la 4K demain, on peut conclure sur ce qui rend possible le succès de tous ces objets connectés : leur beauté. Sans un design réussi, qui crée le désir et qui rend facile le fait de les porter tout le temps ou de les faire entrer dans notre quotidien, l’internet des objets n’aurait aucune chance de percer. Parrot, Withings, Misfit, tout comme les casques audio qui transforment nos rues en parades de DJ ont en commun de soigner la forme et de devenir des accessoires stylés de nos quotidiens. Pas d’innovation gagnante sans design, l’autre grande leçon du CES ? A suivre…

Emmanuelle Garnaud-Ganache
Directrice Développement International de B-Com

*Ultra Haute Définition Télévision (33 millions de pixels)

Du sérieux dans les capteurs d’activité chez Xi3

Un Zik« gold », nouveauté chez Parrot

La raquette connectée de Babolat et Movea

La déferlante e-santé au CES

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia