15 juillet 2015

Temps de lecture : 1 min

Cause toujours, tu m’intéresses

Alors en ce début de semaine, il y a eu la signature d’un accord historique avec l’Iran, l’accord trouvé par les dix-neuf dirigeants de la zone euro pour négocier un troisième programme d'aide à la Grèce, le discours du 14 juillet de François Hollande. Et sûrement plein d’autres évènements déterminants pour la planète.

Alors en ce début de semaine, il y a eu la signature d’un accord historique avec l’Iran, l’accord trouvé par les dix-neuf dirigeants de la zone euro pour négocier un troisième programme d’aide à la Grèce, le discours du 14 juillet de François Hollande. Et sûrement plein d’autres évènements déterminants pour la planète.

Et devinez ce qui a enflammé les réseaux sociaux pendant l’interview présidentielle ? La nouvelle coupe à mèches de David Pujadas. Hypothèses, comparaisons plus ou moins pertinentes, railleries et photomontages sur le crâne du journaliste de France 2 se sont répandus comme une traînée de poudre, déplaçant l’épicentre des discussions sur des détails d’une importance « capillaire »…

Certes l’une des forces d’internet est de savoir se moquer ou de pointer du doigt des faits qui peuvent faire sourire. Mais de là à reléguer au deuxième plan la parole politique, qui plus est celle du chef de l’état… Une attitude bien révélatrice de la lucidité, mais aussi du manque de considération, voire de la défiance de nos concitoyens à l’égard des dirigeants de la nation. Vous me direz, si les propos du chef de l’État avaient été plus enthousiasmants, peut-être qu’alors…

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia