27 mars 2012

Temps de lecture : 1 min

La campagne présidentielle : un enjeu pour la lutte contre l’autisme

L’association Vaincre l’autisme lance sa campagne de communication.

Des autistes dans les futurs bureaux de votes:   trois spots sur une idée et de l’agence Marcel qui ne manquent pas de poignant, tant ils font prendre conscience de l’exclusion de ces malades dans la société.  L’agence a fait appel à la réalisatrice Alix Delaporte pour ces trois films intitulés: «les électeurs» (production  Pixies Films).

Cette situation d’exclusion est intolérable, ce que ne manque pas de mettre en évidence l’association depuis des nombreuses années. La France est loin derrière les autres pays de l’Union en matière de prise en charge des malades. Depuis quelques années des efforts ont été faits dans la prise en charge des autistes, mais ils restent encore trop faibles. Sur les 4 100 places programmées dans le Plan autisme 2008-2010, seules 1672 ont été mises en place à ce jour.

Demain les Français éliront un nouveau président.  Vaincre l’autisme revendique «la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour faire un réel état des lieux, une étude épidémiologique de l’autisme, et une étude économique de son coût en France, la mise en place des Etats généraux de l’autisme, un moratoire contre le Packing et l’arrêt de financement des prises en charge inadaptées, ainsi que la mise en place d’une législation spécifique et adaptée aux particularités des besoins des personnes autistes ».

En 2012, les autistes et leurs proches prendront en compte l’attention portée par les politiques et par chaque candidat avant de glisser leur bulletin dans les urnes.

Gautier Huet

Les trois films

Film 1
Film 2
Film 3

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia