9 avril 2014

Temps de lecture : 1 min

Cacharel à l’heure du romantisme 2.0

En utilisant Snapchat et des tutoriels parfums sur Youtube, la nouvelle fragrance Anaïs Anaïs Premier Délice entend fédérer sa communauté « girly » autour d’ambassadrices de renom. Alors que le parfum fête son 35ème anniversaire, Cacharel joue à fond la carte du digital pour mieux appréhender sa nouvelle cible.

En devenant la première marque de parfum à communiquer sur Snapchat, Cacharel prend soin de « chouchouter » son cœur de cible, les 13/25 ans. « Spontané, immédiat et confidentiel, le réseau social a tout pour séduire. Grâce à son contenu exclusif, Snapchat joue le rôle de journal intime que l’on partage uniquement avec ses amis proches », commente Mylène Kerjean, directrice du digital pour les designers brands de L’Oréal Luxe. Deuxième application la plus téléchargée dans l’Apple Store en France et utilisé à 70% par la gente féminine, le réseau social sera le premier volet de la #GIRLSTRIBU. Deux fois par mois, Olivia Bee révèlera à sa tribu une photo exclusive sur Snapchat. « A seulement 19 ans, Olivia Bee est un vrai talent précoce. Sa vision du romantisme et son parti pris sont de vrais atouts pour Anaïs Anaïs», souligne Mylène Kerjean.

Privilégier l’approche communautaire

Les fans et les bloggeuses de la #GIRLSTRIBU seront ainsi invitées à répondre à cette inspiration, en postant sur Instagram, avec le hashtag dédié, leur propre interprétation photographique du thème lancé par Olivia Bee. Les plus belles photographies seront récompensées et rassemblées sur la plate-forme. En parallèle, Anaïs Anaïs Premier Délice crée le premier tutoriel parfum, en s’associant à la YouTubeuse française Enjoy Phoenix (près de 60 millions de vidéos vues), elle révèle à ses 756 000 abonnés les secrets des parfumeurs pour sublimer l’application de son premier parfum. Ce tutoriel, en ligne depuis le 19 mars, sera suivi d’une autre vidéo réalisée par  l’Espagnole Patry Jordan, elle aussi, star du web avec près de 2 millions d’abonnés.

En privilégiant l’approche communautaire, Cacharel redonne une seconde jeunesse à son parfum et espère faire perdurer l’histoire de cette fragrance au fil des générations.

Eric Espinosa
Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

Pour rejoindre la communauté, cliquez sur l’image

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia