6 janvier 2011

Temps de lecture : 1 min

Bump.com: quand le réseau routier devient social

Communiquer entre véhicules fait désormais partie du domaine du possible. Bump.com transforme la rue en réseau social et les plaques d’immatriculation en carte d’identité. Une nouvelle manière de créer du lien entre les gens vient de voir le jour. Une possible aubaine pour les marques…

Communiquer entre véhicules fait désormais partie du domaine du possible. Bump.com transforme la rue en réseau social et les plaques d’immatriculation en carte d’identité. Une nouvelle manière de créer du lien entre les gens vient de voir le jour. Une possible aubaine pour les marques…

Le temps passé isolé dans sa voiture est hélas incommensurable. Alors pourquoi ne pas en profiter pour faire connaissance ou aider ses semblables? C’est ce que propose Bump.com, une jeune start-up américaine.
Basé sur l’identité du véhicule, le concept permet aux utilisateurs du réseau d’envoyer des messages, après inscription, au propriétaire d’un véhicule grâce à sa plaque d’immatriculation. Comment? Simplement en la photographiant ou en relevant les numéros, puis en faisant suivre via l’application bump.com. Si le conducteur visé est inscrit sur le réseau, il recevra le message.

Nous passerons ici sur les avantages pour draguer, prévenir une personne qu’elle a laissé ses feux allumés, ou sur les nombreux services et idées de ce type, pour nous intéresser au potentiel que les annonceurs pourraient tirer de ce type d’innovation.

Présentation de Bump.com sur Bloomberg TV

En s’inscrivant sur ce réseau, les utilisateurs ont la possibilité d’être en contact direct avec les marques. Imaginez un conducteur qui passe régulièrement sur son chemin du retour par un Mac Donald’s pour consommer son menu favori. Le restaurant, à l’aide d’une caméra, pourrait identifier la plaque, faire le lien avec ses habitudes de consommation, puis contacter le consommateur et lui proposer des offres promotionnelles. Ce type d’action marketing est déclinable pour toutes les marques qui jalonnent au quotidien l’itinéraire de l’automobiliste.

Bump pourrait, au même titre que les cookies d’un site Internet, mettre en place une forme de «tracking» réel et non virtuel sur les habitudes de consommation de la cible. Un concept qui aurait le mérite d’amasser des informations concrètes sur le mode de vie local d’une personne. Encore faut-il que ces informations soient utilisées intelligemment par les marques. En d’autres termes, attention au matraquage et à l’intrusion abusive dans la vie de tous les jours…

Gaël Clouzard

Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia