17 février 2010

Temps de lecture : 1 min

Box génération

Elles ont toujours un peu des airs d'ovnis, les pubs pour les collectives. Sans doute parce qu'elles doivent à la fois (soigneusement) éviter les discours de marques et réussir à modifier (subtilement) la perception de la catégorie. Pas facile, facile. Alors, quand il s'agit de la Collective de la boîte de conserve (le contenant, pas les contenus qui font l'objet d'autres communications...), on ne peut s'empêcher de penser «mais que vont-ils bien pouvoir nous raconter? ». Par Patrice Duchemin.

Un concept. Voilà sans doute le premier message de cette collective un peu singulière : un bon concept vaut mieux que tous les discours du monde. La publicité a encore de beaux jours devant elle. Et quel concept! La «Miam Box»… Il fallait y penser… Les «box», on ne les compte plus, tant il y en a aujourd’hui, des abonnements téléphoniques et Internet aux pâtes à emporter en passant par les Smartbox…. Alors pourquoi pas, aussi, dans nos placards?

Et la pub de filer la métaphore  avec humour : avec la «Miam Box», on peut rester «connecté avec les saveurs du monde»…. «Tout est plus facile»… Et «des centaines de menus (sont) accessibles 24 heures sur 24»… On salue la finesse et la pertinence du propos. Qui mieux qu’une «box» de conserve pour être traitée de «box» ?

Pas de doute, la conserve, ça conserve aussi les neurones.

Patrice Duchemin  / Planning & Tendances
Réagissez sur redaction@influencia.net

 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia