22 novembre 2021

Temps de lecture : 4 min

Bouygues Telecom, Orange, Tesco, John Lewis, etc. Une dizaine de spots de Noël sur fond de pandémie !

La Covid 19 continue de faire son travail de sape. Et la pub s’en ressent.  Cette année, les premiers spots de Noël déjà diffusés ont une saveur particulière, celle des retrouvailles, de la liberté, enfin pas tout à fait… En Allemagne où la Covid explose, Penny ne s’en remet pas. En France Orange marche sur des oeufs… Tandis qu’en Angleterre cohabitent un  John Lewis étrange et un Tesco déjanté qui défie la pandémie. Ambiance, ambiance en cette fin d’année. et petite revue de pub pour faire le point sur le moral des troupes.

John Lewis, le plus étrange

À lire les commentaires sur Youtube, le nouveau film de Noël intitulé Unexpected Gift de John Lewis, n’égalera jamais les précédents. Reste que le spot dont INfluencia se fait l’écho ici permet tout de même d’assister à la merveilleuse rencontre entre un terrestre extra et une jolie étrangère venue d’une planète inconnue, dans un vaisseau en forme d’étoile qui nous fait rêver…

Bouygues Telecom, le plus rock

Il n’y a pas à dire dans la série gaie, sympathique et bien vue, la campagne de BETC pour Bouygues Télécom a de la gueule. Bien vu de tendre le micro à tous ces personnages qui nous ressemblent tant, afin qu’ils se lâchent et chantent Toute la musique que j’aime de Johnny Halliday… Un film qui se veut contagieux. L’idée étant, -comme cela s’était produit pour le clip de Pharel Williams, Happy-, que chacun s’empare de la chanson et l’interprète à sa sauce en la partageant sur les réseaux sociaux. Prudence ici aussi face au retour en grande pompe de la Covid.  Ce film est une sorte de redite de tous ces films viraux que l’on a pu voir pendant la première vague réalisés en mode amateur… Noël n’est ici qu’un prétexte pour communier en bonne intelligence et à distance.

Printemps, le plus poétique

Le Printemps les lutins s’adresse aux tous petits et fait son job à merveille. Vous n’avez plus qu’à vous précipiter avec votre progéniture devant les vitrines de l’institution pour faire votre shopping.

Boots, le plus Mary Poppins

Vous l’aurez compris, les marques ont avancé considérablement leurs lancements de campagnes, histoire que le shopping démarre vite, avant une éventuelle catacovide. Boots collabore ainsi avec Tom Hooper, lauréat d’un Oscar, pour créer un film festif édifiant avec Jenna Coleman. Express.co.uk a tout ce que vous devez savoir sur où et quand vous pouvez regarder l’annonce. La star de Doctor Who, Jenna, joue le rôle de Joy à qui sa Nanny a offert un sac magique . De quoi rendre ce Noël spécial.

Penny, le plus poignant

A l’heure où Jens Spahn, ministre de la Santé allemand résume la situation Outre-rhin par ces mots « Les allemands seront vaccinés, guéris ou morts, d’ici la fin de l’hiver en raison de la flambée actuelle des infections au Covid », la chaine de discount Penny, communique de manière glaçante. Le spot réalisé par Marcus Ibanez et produit par Iconoclast Germany en ligne, sur les réseaux sociaux depuis le 18 novembre, rend hommage aux jeunes. De manière poignante. En nous donnant à partager, l’histoire d’une mère qui souhaiterait voir son fils vivre sa jeunesse plutôt que d’être confiné… Elle l’imagine ainsi, se faufilant dans la nuit, négligeant l’école, participant à des raves sauvages, et ayant le cœur brisé par une petite amie, plutôt que de le voir là, à ses côtés, seul, et sans autre but que de rester enfermé entre quatre murs avec elle pour éviter la covid. Une pandémie, qui rappelons-le, reprend de plus belle. Comme si ce n’était pas assez difficile, ces images somptueuses, sont accompagnées de l’immense tube, « It’s my life », de Bon Jovi… réarrangé en lamento.  Le discounter, ne se contente pas de s’apitoyer sur la jeunesse, et entre dans le concret en offrant jusqu’au 24 décembre, plus de 5 000 aventures et expériences intenses dans le cadre d’un grand concours en ligne. Des voyages en train à travers 33 pays, des concerts en live à gagner, et grande première, six postes de stagiaires ainsi que des colocations communes à Hambourg et à Berlin à gagner. Une campagne menée par ServicePlan, à découvrir sur YouTube, Facebook et Instagram, ainsi qu’au cinéma.

Aldi, le plus frais

A l’occasion des fêtes, et là où la pandémie n’a pas encore sonné à la porte de l’Espagne, les initiales de l’acronyme A.L.D.I., deviennent l’Alliance pour la liberté des enfants libres de s’amuser comme ils le souhaitent. La campagne de la chaîne de supermarchés, créée par DDB affiche le slogan « Beaucoup d’imagination. Des prix bas », montre un groupe d’enfants à qui l’un d’entre eux révèle le secret de Noël d’Aldi. Une voix off adulte explique que la marque s’engage pour le « jeu en toute liberté tout en s’amusant ». Montessori es-tu là ?

 

Aldi Espagne

Orange, le plus prudent

« Plus que jamais c’est la saison des retrouvailles »… Mais le conte de Noël est aussi triste que son adorable bonhomme de neige est gelé… Comme une métaphore de nos vies coupées en deux. Entre l’avant et l’après Covid… Alors certes, Orange nous livre ici un beau film symbolique pour évoquer nos longs mois d’attente, et le bonheur finalement, après cette pandémie, de se retrouver… Mais la retenue est de mise, et les sons joyeux qui proviennent du jardin sont étouffés par cet intérieur gelé et cette bouche souriante que seul une enfant innocent peut dessiner sur ce visage… Le spot de 90 secondes est signé François Rousselet pour Publicis Groupe. Il est diffusé depuis le 18 novembre en TV et digital. La campagne sera complétée par tout un écosystème dont des 60s, 40s, 30s, des formats courts en VOL, du print et une activation dès le 1er décembre, en point de vente et en digital. La cinquième vague n’est pas loin…

Tesco : Le plus fun

Selon Tesco, 86% des adultes britanniques ayant dû annuler Noël pour cause de Covid, l’an dernier, affirment que rien ne les empêchera de passer de bonnes fêtes cette année… Un état d’esprit totalement déjanté et en adéquation avec cette décision. Le film créé par BBH, présente, sur le tube planétaire de Queen, Don’t Stop Me Now, une femme déterminée à célébrer Noël avec ses proches, quoi qu’il en coûte, comme dirait Emmanuel Macron…
Une pub qui a déjà provoqué un tollé chez les anti-vax, qui n’ont pas vu d’un très bon œil ce Père- Noël muni d’un pass sanitaire…

Rien ne m’empêchera de passer un bon noël cette année.

Leboncoin, le plus près de nos sous

De son côté, Leboncoin ne s’embarrasse pas de belles images, ni de tournages coûteux… « Jamais sans mon cadeau » se moque gentiment de tous ceux qui vont forcément recevoir un smartphone pour Noël, et annonce fièrement que 50 millions de ces petits engins les attendent sur Leboncoin. « Le bon Noël pour tous », en somme.

Cristina Alonso

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia