25 janvier 2011

Temps de lecture : 2 min

Les bonnes résolutions de Carnival Cruise Lines

Action. La compagnie de croisières en famille ne veut plus de clients qui se contentent de rêver. Elle les incite, via un film décliné sur sa page facebook, à réaliser leurs vœux les plus fous puis à les partager. Les 100 meilleurs projets seront sélectionnés et récompensés.

Action. La compagnie de croisières en famille ne veut plus de clients qui se contentent de rêver. Elle les incite, via un film décliné sur sa page facebook, à réaliser leurs vœux les plus fous puis à les partager. Les 100 meilleurs projets seront sélectionnés et récompensés.

Carnival Cruise Lines, vient de lancer sa toute nouvelle campagne, signée Arnold Wolrdwide. Jusque-là rien de bien extraordinaire. Mais s’appuyant sur une étude interne révélant que 9 personnes sur 10 ont une série de voeux à réaliser dans leur vie, la compagnie spécialisée dans les croisières familiales, a choisi de la développer sur le thème : «Hey America, Didja Ever»*.

Mais aussi de la démarrer fin décembre, période propice au bilan et aux bonnes résolutions, et sur facebook, réseau social et média idéal pour l’interactivité. En effet, cette campagne, qui s’inscrit parfaitement dans le territoire de communication défini par la base line : «Fun for all. All for fun»**, joue au Père Noël en invitant les futurs vacanciers à établir une liste de rêves et à s’épanouir en les réalisant.

Et comme pour mieux mettre l’eau à la bouche, le film est une véritable incitation à l’action et à entrer dans le domaine du possible, témoins ordinaires, sympathiques et enjoués à l’appui. Ainsi, tout un tas d’expériences des plus simples aux plus sophistiquées défilent comme visiter les Pyramides en Egypte, sauter en parachute, plonger au milieu des plus beaux poissons et autres croisières en Europe…

Chacun a ensuite pour mission de déposer sa liste puis chaque vœu réalisé, sur la page facebook de la compagnie de croisières (qui comptabilise plus de 420 000 fans) sous forme de films, de photos ou autres récits…

Et «jusqu’au boutiste», la compagnie dont l’objectif est d’inciter ses clients à sortir de leur léthargie et à partager leurs rêves les plus fous, sélectionnera les 100 meilleurs projets et en récompensera quelques-uns par des bons cadeaux. Enfin, nec plus ultra, elle devrait en intégrer plusieurs d’entre eux dans ses programmes de loisirs. Démontrant ainsi que non seulement elle tient sa promesse de vacances inoubliables mais aussi qu’elle est à l’écoute de ses clients en intégrant leurs désirs dans son offre.

Florence Berthier
Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

* Salut l’Amérique, as-tu jamais rêvé de le faire?
**De l’amusement pour tous. Tous pour l’amusement

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia