28 octobre 2020

Temps de lecture : 3 min

BBK lance Storm, offre moderne de services de com par abonnement et sans engagement

Ce service, facturé entre 1900 et 4900 euros en fonction des options sélectionnées, s’adresse principalement aux TPE/PME.

Ce service, facturé entre 1900 et 4900 euros en fonction des options sélectionnées, s’adresse principalement aux TPE/PME.

Les abonnements sont à la mode ces derniers temps. Netflix, Amazon Prime, Disney+ dont INfluencia évoquait hier le lancement de GroupWatch, Spotify, Cafeyn… Aujourd’hui, pour regarder des films, écouter de la musique ou lire des magazines, nous versons chaque mois des sommes fixes. Payer le même tarif quelle que soit notre addiction aux séries, notre amour de la musique ou notre soif d’actualité ne nous dérange plus le moins du monde. Cette formule n’avait toutefois jamais été testée dans le monde de la communication. Jusqu’à aujourd’hui…

Fondée en 1999, BBK est une agence de conseil en communication plutôt habituée à travailler avec des grands comptes comme Ericsson, Antalis et Thyssenkrupp. La crise sanitaire a toutefois poussé ses dirigeants à une profonde remise en question. « Pendant le confinement au mois d’avril, je me suis demandé ce que nous allions pouvoir proposer à nos clients existants ou potentiels à la rentrée, se souvient David Desbons Lauvaux, le président de BBK. C’est alors que m’est venue l’idée de casser les codes en imaginant une offre de services complète par abonnement et sans engagement».

Inter : Storm, disponible même le weekend

Storm, c’est son nom, propose trois niveaux d’accompagnement. Pour 1900 euros par mois, la formule « Digital » permet aux clients d’optimiser leur présence digitale. Les professionnels qui souhaitent améliorer leur plateforme de marque devront débourser mensuellement 2900 euros pour profiter du package « Brand ». Et pour 4900 euros, le programme « 720 » qui propose une offre complète digital + Brand + RP +RH. Rien que cela…

Des recommandations stratégiques des experts

Dès leur abonnement payé sur la plateforme Stripe , les clients sont contactés en moins de 24 heures par un des deux dirigeants de cette start-up pour fixer une première réunion. Une présentation de l’audit concurrentiel et des recommandations stratégiques des experts leur sont ensuite données. L’étape suivante de ce processus est la validation de chantiers à entreprendre ainsi que leur planning et leur budget. A n’importe quel moment, et ce même en soirée et pendant le weekend selon David Desbons Lauvaux, le client peut joindre par téléphone un spécialiste de Storm pour lui poser toutes les questions qui lui viennent à l’esprit.

Huit personnes se consacrent à ce projet chez BBK

Une équipe de huit personnes de BKK est consacrée à ce projet. Elle est pilotée par Vincent Binet qui a plus de vingt ans d’expérience dans le digital en agence, chez l’annonceur et à son compte. Il a notamment conseillé, accompagné, coaché et formé d’importants comptes comme la Commission Européenne, Kimberly-Clark, Henkel, Nestlé, Les Laboratoires Pierre Fabre, NUXE, Carrefour, Oxbow ou Nikon. Responsable des contenus et formateur pour Google France pendant plusieurs années lors des Google Académies, il intervient régulièrement à à l’IAE Paris-Sorbonne Business School.

 Des PME dans le dur

Storm s’adresse particulièrement aux TPE et aux PME. « Ces sociétés sont celles qui sont le plus impactées par la crise liée à la pandémie, constate David Desbons Lauvaux. Ce sont donc elles qui vont avoir le plus besoin de nouveaux relais de croissance dans un avenir proche et nos conseils peuvent les aider à les trouver ». Ces entreprises aux finances déjà tendues prendront-elles toutefois le risque de débloquer une enveloppe supplémentaire pour améliorer leur communication ? Le patron de BBK semble y croire. « C’est pour cela, vante t-il, que nous avons mis au point cette nouvelle offre qui est totalement flexible et peu onéreuse. »

De son côté, l’agence RP-Prp lance le pack Booster…

L’agence Relations-Publiques.pro  vient à son tour d’entrer dans la danse en lançant le Pack Booster. Stratégie, rédaction et envoi de communiqué de presse à une sélection de journalistes, médias et influenceurs ciblés, relance sur les réseaux sociaux et appels à trente rédacteurs visés… Ce produit, qui vise les startups, les TPE et les PME, est facturé 547 euros hors taxes. Plaxtil, une jeune pousse qui vient de lancer la première solution circulaire de recyclage des masques de protection contre le Covid-19 (https://www.plaxtil.com), a obtenu plus de soixante-dix parutions dans des médias comme TF1, France Bleu, France 3, Europe 1, Le Figaro, Konbini et BFMTV grâce au Pack Booster. Le succès de cette formule à prix cassés a de quoi donner des sueurs froides aux agences qui ont pignon sur rue…

Therin Frédéric

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia