9 mai 2012

Temps de lecture : 1 min

La BBC et ses 25000 vinyles…

Pour promouvoir l'un des plus grands étés artistiques du Royaume-Uni, la BBC lance une plate-forme digitale très réussie. Le musée en ligne de l’unique collection musicale du regretté animateur anglais John Peel symbolise son ambition novatrice.

Pouvoir écouter en ligne et gratuitement des vieux disques des années 60, 70 ou 80 gardés au chaud par une légende de la radio anglaise? Le fantasme est désormais possible.

Décédé en 2004 à l’âge de 65 ans d’une attaque cardiaque, le célébrissime DJ, animateur et journaliste revit en ligne depuis le 1er mai. Considérée comme une des plus importantes au monde, sa collection de vinyles devient un musée interactif accessible gratuitement sur The Space, la plateforme digitale multi-supports lancée par «Auntie», le surnom donné à la BBC. L’initiative est non seulement très rare, mais elle donne au Web une nouvelle vitrine au téléchargement légal, devenu gratos et encouragé.

Pensé originellement en août 2011 comme une Web-TV, le site conçu par la «British Broadcasting Corporation» qui est aussi la plus puissante société de diffusion au monde (en termes de revenu brut et de téléspectateurs) est finalement devenu une plateforme expérimentale et interactive. Mis à jour quotidiennement, The Space – disponible sur ordinateur, tablette, smartphone et télévision connectée – permet aux moins avertis des curieux de disposer d’un espace ludique au design moderne pour ne rien rater de la bouillonnante vie culturelle britannique.

Au-delà des incontournables vidéos et calendriers, indispensables pour revoir ou anticiper les événements immanquables, la plateforme permet surtout d’explorer en ligne des archives uniques au monde. C’est là que la veuve de John Peel et bienfaitrice du Center for Creative Arts éponyme entre en scène. Sheila Ravenscroft a accepté de transformer la collection de son défunt mari en musée interactif.

De mai à octobre, 100 vinyles sont digitalisés par semaine pour au total rendre accessibles sur le Web plus de 2500 albums des quelque 25 000 conservés par l’épouse de l’ancien pape du rock de Radio 1. Cette collection virtuelle met aussi à disposition du public les émissions de Peel, ses fameuses sessions live, des vidéos et des photos.

Chaque semaine, en allant de A à Z, The Space présentera également l’un des artistes présents dans ce musée digital exclusif. Le B est à l’honneur en ce moment, avec le groupe «Babes in Toyland», découvert et rendu célèbre par Peel lui-même.

Benjamin Adler

1er épisode d’une série de 4 sur John Peel

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia