10 février 2012

Temps de lecture : 1 min

Badoum Badoum

Oyé oyé criaient les troubadours qui venaient transmettre les messages du roi. Ding dingue et dong faisaient les cloches qui invitaient les croyants à se retrouver dans l’église pour écouter la parole divine. Badoumba c’était la culture de la pub.

Badoumba, c’est l’histoire d’un mec qui adorait raconter les histoires de la publicité avec de grandes marques d’attention, de l’originalité, de la générosité et une bonne dose d’humour. Il a cultivé durant des années la culture de la communication et nous a appris que l’on pouvait faire du sérieux sans se prendre au sérieux, que l’on pouvait faire de la pédagogie sans donner de leçons mais aussi et surtout que Elvis était un grand bonhomme (Pour ceux qui ne le savaient pas)…

Badoumba, je ne le connaissais pas personnellement. Mais il y avait quelque chose en lui de… Je l’ai juste croisé dans une soirée nez rouge où je jouais avec «James White and the Brownies», le groupe de Frank Tapiro et où il jouait aussi.

Alors en hommage à ce grand monsieur, voici une petite bande son d’identités sonores et de musiques de pub – en compagnie d’ «Elvis» – qui ont marqués les 30 dernières années.

Chapeau bas Badoumba.

Pour écouter, c’est ici

Toute l’équipe de BrandySound

Crédit visuel: Muchichi

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia