10 novembre 2014

Temps de lecture : 3 min

Avec « How far would you go », Nespresso a-t-il gagné son pari ?

L’agence We Are Social a analysé les conversations sur les médias sociaux autour du lancement de la nouvelle campagne Nespresso avec le tandem Dujardin – Clooney.

L’agence We Are Social a analysé les conversations sur les médias sociaux autour du lancement de la nouvelle campagne Nespresso avec le tandem Dujardin – Clooney.

Devenue un phénomène de société, tant par la révolution du café en capsule que par la présence de son égérie, George Clooney, la marque Nespresso a lancé une nouvelle campagne qui met en scène l’acteur américain face au Français Jean Dujardin. Cet événement, majeur pour la marque autant que pour son public, a mobilisé les conversations des internautes à son lancement, faisant de cette nouvelle communication la tendance conversationnelle de ces derniers jours. Dans la foulée, l’agence We Are Social a entrepris une analyse du phénomène, tant en terme de volume que d’insights.

Cette étude montre bien que Nespresso a gagné son pari en faisant intervenir Dujardin,  créant la surprise et s’attribuant une importante part de voix auprès de son public. Instructif…

Plus d’un tweet à la minute parle de Nespresso !

Cette nouvelle campagne a généré en moins de 5 jours près de 8 800 réactions. La marque connaît ainsi un volume de conversations 2,67 fois plus important que la moyenne de mentions Nespresso sur ces 6 derniers mois. Les citations sont réparties sur les plates-formes en ligne de la façon suivante :

– 8 297 Tweets
– 127 mentions sur Blogs
– 299 mentions dans les médias
– 55 mentions sur Forum

Sur Twitter, le lancement du nouveau spot a fait un tabac avec une moyenne de 67 tweets à l’heure, soit plus d’une mention à la minute sur la plate-forme. Les chiffres ont même atteint 129 tweets à l’heure, les deux premiers jours, à savoir le 29 et le 30 novembre. Avec un total de plus de 20 millions d’utilisateurs Twitter potentiellement touchés, les conversations ont été émises depuis 76 pays différents et les 8 297 tweets ont été envoyés par 7 323 utilisateurs uniques.

Les mots-clés

Pas de surprise dans le top 10 des hashtags Twitter, c’est #Nespresso qui l’emporte devant #Dujardin puis #Clooney, suivi du fameux #whatelse :

Top 10 des hashtags :

1 – #Nespresso : 2,141 mentions

2 – #Dujardin : 622 mentions

3 – #Clooney : 598 mentions

4 – #WhatElse : 544 mentions

5 – #JeanDujardin : 327 mentions

6 – #GeorgeClooney : 277 mentions

7 – #Zapping : 175 mentions

8 – #Pub : 172 mentions

9 – #HowFar : 149 mentions

10 – #Publicité : 124 mentions

Wordcloud des conversations qui citent la campagne :

En omettant les termes « Nespresso », « Dujardin », « Clooney », c’est la signature de la marque « What Else » qui domine la conversation. A noter, sont fortement mentionnés les plates-formes et médias, principalement français, qui ont diffusé l’information : YouTube, Les Echos, Touche Pas à Mon Poste, Il était une pub, Démotivateur…

Une campagne essentiellement relayée en France

Sur les 4507 mentions avec une géolocalisation identifiable, 72% proviennent de France, puis des Etats-Unis et ensuite, majoritairement d’Europe.

Jean vs. George, qui l’emporte ?

George recueille 110 mentions sans Dujardin, tandis que Jean a généré 718 mentions le citant lui seul sans son acolyte américain. Par ailleurs,  les mentions qui citent Clooney semblent factuelles dans l’ensemble :

L’effet de surprise associé à la « French Touch » semble donc avoir remporté les suffrages.

Jean va-t-il remplacer George ?

Du point de vue qualitatif, la grande question qui a occupé internet fut de savoir si l’acteur français allait remplacer l’égérie américaine. Les réactions sont, semble-t-il, partagées sur le sujet. Quelques citations :

La question a pris une telle ampleur que Clooney a rassuré ses fans dans un communiqué notamment repris par L’Express : « Je suis associé à Nespresso depuis de nombreuses années »,  a t-il précisé George  » What else?  » Clooney.

L’équipe We Are Social

Méthodologie : Données recueillies du mercredi 29 octobre au lundi 3 novembre à 16h, sur l’ensemble des conversations à l’international, grâce à l’outil Sysomos Map.

Terence Ferrant, Analyste Senior chez We Are Social

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

14/09/2021
JCDecaux poursuit sa révolution data

François-Xavier Pierrel, chief data officer de JCDecaux, détaille pour INfluencia la nouvelle offre Data mondiale du groupe, mêlant solutions locales et globales.…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia