11 mai 2015

Temps de lecture : 1 min

Automobile : ce que nous révèlent les logos

Signe de reconnaissance d’une marque, le logo doit passer par la case « chirurgie esthétique » pour mieux épouser l’air du temps. Revue d’effectif avec Car Dealer Reviews et son infographie consacrée aux constructeurs automobiles.

Signe de reconnaissance d’une marque, le logo doit passer par la case « chirurgie esthétique » pour mieux épouser l’air du temps. Revue d’effectif avec Car Dealer Reviews et son infographie consacrée aux constructeurs automobiles.

Que représentent les quatre anneaux d’Audi ? A quelle région d’Allemagne fait référence le bleu et le blanc de BMW ? A quel sculpteur doit-on le lion de Peugeot ? Qui sont les fondateurs de Renault ? Si pris dans la léthargie de mai, ces questions vous taraudent quand même, alors l’infographie ci-dessous consacrée au logotype de 15 constructeurs automobiles devrait vous plaire. Outre l’aspect historique (et anecdotique), elle raconte l’évolution d’une marque à travers la perennité de son identité visuelle.

Et à ce petit exercice, certains s’en sortent mieux que d’autres. Il est, par exemple, curieux de voir que le logo BMW a très peu évolué depuis… la création de la marque en 1917. Idem pour Volkswagen avec une identité très linéaire et cohérente au fil des décennies. La rigueur allemande n’est donc pas un mythe et ce n’est pas un hasard si certains modèles sont inusables, comme la Polo.

A titre de comparaison, il aura fallu 40 ans à Alfa Romeo pour trouver son logo quasi définitif. Mais comme le dit si bien l’adage, « il faut donner du temps au temps ». Et ça marche. Depuis 1910, le logo du constructeur italien n’a subi que quelques retouches au fil des années. Pour d’autres en revanche, l’accouchement a été encore plus douloureux et la direction a du se « triturer » les méninges avant de trouver l’équation parfaite, entre essais douteux et maladresses. Comme Mazda et ses quelques déclinaisons surprenantes ou encore Fiat qui a modifié 15 fois son apparence. Et si finalement, mieux qu’un bilan comptable, l’évolution d’un logo traduisait au mieux la stabilité et le sérieux d’une marque ?

Espinosa Eric

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia