9 octobre 2020

Temps de lecture : 1 min

Auteurs et éditeurs du monde entier, unissez-vous

En remettant jeudi à Aurélie Jean, Mathieu Gallet et Patrick Mercier*, les trois prix de la première édition du Prix du livre INfluencia, je pensais à cette phrase de Daniel Pennac tirée de son plaidoyer pour la défense de la lecture « Comme un roman »** : « chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de tout, y compris de soi-même. » Une réflexion tellement juste en cette période anxiogène que nous vivons.

En remettant jeudi à Aurélie Jean, Mathieu Gallet et Patrick Mercier*, les trois prix de la première édition du Prix du livre INfluencia, je pensais à cette phrase de Daniel Pennac tirée de son plaidoyer pour la défense de la lecture « Comme un roman »** : « chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de tout, y compris de soi-même. » Une réflexion tellement juste en cette période anxiogène que nous vivons.

En lançant ce Prix, notre but était de mettre en lumière les lectures qui font avancer les idées, ainsi que leurs auteurs. Objectif atteint. Avec ces trois livres, nous avons en effet primé le talent, l’innovation, l’engagement, la résistance, le courage et l’enthousiasme. Cela faisait d‘ailleurs du bien de voir des auteurs heureux, comme Aurélie Jean qui nous a avoué qu’elle recevait son « premier prix » et qu’elle en était « très émue et très fière ». La scientifique nous a d’ailleurs également confié préparer un deuxième ouvrage.

Mais cela faisait aussi du bien de voir des éditeurs heureux. Des éditeurs d’autant plus heureux que la bonne nouvelle de la rentrée – et il en faut – est que le secteur du livre se porte bien, le Syndicat de la librairie française a annoncé +42 % de ventes en juin, +16 % en juillet, + 5 % en août et +6,8 % en septembre.***Les Français sont retournés à la lecture après le confinement et ils sont allés voir leurs libraires.

Quant au secteur du livre marketing / communication / tendances / société / innovation, il fait des étincelles avec un grand nombre des nouveautés que nous recevons à la rédaction. Alors, auteurs et éditeurs du monde entier, à vos plumes et souris, car nous déclarons ouverte dès aujourd’hui la deuxième édition du Prix du Livre INfluencia. Nous vous attendons.

* Aurélie Jean, « De l’autre côté de la machine. Voyage d’une scientifique au pays des algorithmes  », (Éditions de l’Observatoire) :  Prix INfluencia ; Mathieu Gallet , « Le nouveau pouvoir de la voix » (Éditions Débats Publics) : Prix Coup de Cœur du jury ; Patrick Mercier, « The power of Benevolence », (Éditions LPM) : Prix INfluencia -The Good 

** Gallimard

*** Le Monde, 2 octobre

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

05/11/2021
« Expecto Patronum »*

« Me(sh)ta vu ça? »** (Pardon je n’ai pu résister…). Après Facebook – pardon Meta – la semaine dernière, c’est Microsoft qui…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia