6 juin 2012

Temps de lecture : 1 min

Armani lance son Tweet Talks Fans

La griffe italienne franchit un cap dans sa communication digitale en mettant en place des discussions entre experts et internautes au travers de son compte Twitter. C’est toute une relation qui pourrait être amenée à changer entre la marque et ses aficionados…

S’il y a bien une chose compliquée à faire sur Twitter pour une marque, c’est de mettre en place un dialogue constructif sur des thèmes spécifiques. Car il n’est pas évident de retenir l’attention du «Twittos» avec une interface laissant si peu de place à l’expression écrite.

Pourtant Armani, fait fi de ces difficultés en lançant : «Armani Tweet Talks Fans». Ce projet invite les internautes à échanger sur des sujets précis.

La première discussion en live, intitulée Volume 1 et commencée le 1er juin à Pékin pendant la «Armani One night Only» concernait la Chine en tant que super puissance du luxe. Un sujet qui pouvait être suivi via le hashtag « #armanitweettalks ».

L’équipe de professionnels de l’Armani Tweet Talk: Angelica cheung (Directrice des contenu de Vogue), Susanna Lau (blogueuse mode et auteur), Federico Marchetti (CEO de Yoox Group), Hung Huan (journaliste commentateur), Tommy Ton (journaliste), Godfrey Deeny (Critique Mode), Peter Howarth (Editeur et auteur).

Une fois le thème lancé, les personnes pouvaient réagir. Des réactions et réflexions entrecoupées de questions plus pointues posées par le modérateur Peter Howarth, journaliste de mode, et permettant de relancer le débat. Mais la dimension supérieure de cette opération, était donnée par les professionnels reconnus venus participer et élever le niveau du tchat.

Avec la présence d’Angelica Cheung, Directrice de la rédaction de Vogue Chine, Federico Marchetti, le fondateur de Yoox Group ou encore Godfrey Deeny, le redouté critique de mode, la reflexion et des informations inédites émaillaient ce Tweet Talks Fans, 1er du genre…  Les participants étaient aussi invités à proposer des questions.

Ce type d’opération permet aux consommateurs de rentrer un peu plus dans l’univers de la marque, de la mode, d’en comprendre ses rouages, sa philosophie et discuter avec ses acteurs.

Une forme de transparence  sur le monde du luxe permettant aux fans de mieux connaître leur marque sans pour autant avoir encore les moyens d’en acheter une pièce…   Le prochain «talk», le Volume 2, n’a pas encore été annoncé, mais pour vous mettre l’eau à la bouche retrouvez l’intégralité du Volume 1 ici ou des extraits ci-dessous.

Gautier Huet
Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia