22 juin 2021

Temps de lecture : 0 min

Les applis, la séduction dans le plus simple appareil

La pandémie du Covid-19 n’a pas fragilisé les « plateformes de l’amour ». Bien au contraire. Les confinements les ont toutefois contraintes à innover et se réinventer. Les premiers mois de l’année 2020 ont en effet ébranlé tout le monde, mais les frémissements ne sont pas toujours ceux que l’on croit : il y eut bien des utilisateurs heureux et des plateformes enrichies. Géolocalisation moins stricte, appels en vidéo, protection des data… Les applis de rencontre ont poussé le génie d’oser l’inconcevable : la rencontre « sans contact », le premier rendez-vous en visio. Alors les cœurs en quête ont-ils vogué, presque librement, attisés du désir de séduire et curieux des médiums aux doux airs de liberté, de smartphone à smartphone comme main dans la main…

Le problème pouvait paraître compliqué pour ne pas dire insoluble pour les acteurs du secteur de la drague. Favoriser les rencontres lorsque les confinements interdisent de quitter son domicile, mettre en relation des inconnus qui n’auront pas le loisir de discuter à la terrasse d’un café, encourager les soirées coquines quand le couvre-feu empêche toute sortie après 19 heures…

Pour lire la suite de l’article abonnez-vous au numéro 36 de la Revue INfluencia, Mobile: Passe liberté? par ici !

Therin Frédéric

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia