4 juin 2024

Temps de lecture : 1 min

Apple veut sauver sa réputation avec son nouveau spot publicitaire

Le géant de la tech se trompe tellement rarement dans ses prises de parole que quand cela se produit, on ne peut que le relever… et attendre la réponse.

Avec sa dernière campagne, Apple fait du « damage control ». Il faut dire que la plaie est encore fraîche. Début mai, l’entreprise que l’on pensait intouchable sur le terrain marketing… se plantait royalement dans la promotion de son dernier Ipad. Baptisé Crush!, le spot publicitaire d’un peu moins d’une minute faisait le choix de valoriser la puissance combinée à l’extrême finesse du nouvel iPad et ses 5,3 mm d’épaisseur en écrasant à la presse hydraulique une bonne dizaine d’objets représentant la créativité humaine – instruments de musique, peinture, jeux vidéo, etc. –.

 

 

Suffisant – et on les comprend – pour révolter les communautés artistiques, à l’image de l’acteur Hugh Grant qui avait expliqué que le film célébrait « la destruction de l’expérience humaine ». Résultat, Tor Myhren, vice-président de la communication marketing d’Apple, avait été contraint de présenter des excuses publiques, déclarant notamment que « la créativité est dans notre ADN chez Apple, et il est incroyablement important pour nous de concevoir des produits qui donnent tous les moyens possibles aux créatifs du monde entier ». Le spot a été finalement retiré du plan de communication d’Apple pour l’iPad Pro.

Pour effacer le souvenir de cette prise de parole non maîtrisée, Apple dévoile un nouveau spot intitulé Worlds Made on iPad, qui montre cette fois la richesse du talent humain, en n’oubliant pas de toujours valoriser les possibilités créatives de l’iPad. Sur une durée d’une minute, le film montre trois interprétations différentes d’une seule et même scène tout en dévoilant au fur et à mesure comment leurs trois auteurs – Natalie Labarre, Jin & Jay et Éric Lane – se sont emparés de l’ipad pour leur donner vie.

 

 

 

Apple l’affirme dans un communiqué : contrairement à Crush!, cette nouvelle publicité est plus centrée « sur les personnes », à tel point que l’iPad Pro n’apparaît même pas dans le spot. Si vous êtes un artiste et vous vous sentez rassuré par cette prise de parole, alors le tour est joué.

 

À lire aussi sur le même thème

18/07/2024
Elon Musk persiste et signe

Le patron de Tesla va verser 45 millions de dollars par mois pour soutenir la campagne électorale de Donald Trump. Une idée…

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia