4 novembre 2021

Temps de lecture : 2 min

A+P. : Caisse d’Épargne r(assure) joliment les vivants

Nous sommes 15 millions d’individus en France à prendre soin d’un proche qui est privé d’autonomie, selon l’Observatoire « Le temps des aidants », d’avril 2021. Soit 29% des Français de plus de 15 ans, auxquels il faut ajouter 9% de soutiens occasionnels, c’est à dire s’occupant d’un proche moins de trois heures ou moins d’une fois par semaine, et 19% d’anciens aidants. En résumé, 57% des Français ont, de près ou de loin, accompagné un proche, qu’il soit ami, voisin, enfant, membre de notre « fratrie » au sens large…

Partant de ce constat, La Caisse d’Épargne a repris la parole cette semaine, en continuant de rendre hommage à tous ces humains qui par générosité, sympathie, ou obligation, accompagnent les leurs. Concrètement, que fait la Caisse d’épargne pour tout ce petit monde ? « elle propose, dans le cadre de son assurance santé, des solutions d’aide à domicile pour prendre le relais des aidants en cas de problème de santé ne leur permettant plus de s’occuper de leurs proches », explique Olivier Altmann, boss d’Altmann+Pacreau, un phénomène qui, nous le savons, ne cesse de s’amplifier.

 

Le spot, troisième d’une trilogie consacrée à ces sujets humains, sociétaux vient renforcer la stratégie de Caisse d’Épargne qui lançait il y a quatre mois, un film à l’adresse des jeunes, concernant le cyberharcèlement.

En juin dernier, Caisse d’Épargne lance le spot Cyber-Harcèlement

Dans cet opus, un 50 secondes, décliné en plusieurs formats. Pas de pathos, mais une approche sensible qui met en scène avec pudeur diverses situations auxquelles nous serons (ou sommes) confrontés (un jour ou l’autre). Un père qui essaie d’extraire son fils autiste, de son enfermement momentané, une jeune femme qui prend soin d’une petite grand-mère que l’on devine, bien décidée à ne pas coopérer ou qui ne comprend pas, une femme qui extrait un adolescent de sa chaise roulante (mucoviscidose ? sclérose en plaques ?), un homme qui embrasse tendrement sa femme (une femme ?) qu’il vient d’installer dans son lit, une jeune femme qui essaye de convaincre ce petit garçon de manger. Ce père qui tente de gérer ses jumeaux qui s’agitent dans ses bras.

Everybody wants to rule the world

Ces scènes nous parlent et nous permettent d’entrevoir les difficultés de ces personnes qui ne peuvent pas ou plus vivre seules et nécessitent de l’accompagnement. Des images portées par la musique de marque transgénérationnelle et fédératrice : Everybody wants to rule the world du groupe Tears for Fear – réorchestrée par le groupe Joseph.

Will Hoffman et Julius Metoyer à la réalisation

À la réalisation, le duo de réalisateurs américain Will Hoffman et Julius Metoyer parvient à « toucher » et à informer aussi et surtout sur la solution mise en place par la Caisse d’Épargne pour nous… tous.

 

Dont on peut admirer aussi le court-métrage ci-dessous….

Where I End & You Begin by Hoffman & Metoyer from HENRY on Vimeo.

 

Côté affichage, c’est la photographe Sandra Mehl qui donne à voir ce territoire préempté par la banque assurance. Une artiste qui s’intéresse aux questions de territoires et d’identités en France et à l’étranger. Dont le travail photographique devient ensuite plus intimiste, s’intéressant aux questions d’appartenance et de mobilité sociales en milieux populaires, en prenant appui sur sa propre trajectoire de vie.

 

CRÉDITS FILM et PRINT« AIDANTS »-Annonceur : Caisse d’Epargne-Directeur de la communication : Laurent Buffard-Directrice de marque Caisse d’Epargne : Astrid Perrotin-Directrice publicité et image : Fabienne Ranjard-Responsable publicité et image : Jessica Talbi-Agence : Altmann + Pacreau-Directeur de création : Olivier Altmann-Directeur artistique : Fabien Nunez-Concepteur rédacteur : Emmanuel de Dieuleveult-Responsables agence : Claire Roy-Thermes / Clément Bouhana / Pauline Linderme / Anna Sageloly-Planning stratégique : Céline Choueri-Productrice TV : Jessica Piergiovanni-Production : Henry-Réalisateur : Will Hoffman et Julius Metoyer-Photographe: Sandra Mehl.

 

 

 

En résumé

La Caisse d’Épargne c’est…

Les 15 Caisses d’Epargne sont des banques coopératives au service de leur région. Avec 18,2 millions de clients (dont 4,5 millions de sociétaires), elles accompagnent toutes les clientèles : particuliers, professionnels, entreprises, acteurs de l’économie sociale, institutions et collectivités locales. Elles privilégient le meilleur niveau de service dans tous les domaines : collecte et gestion de l’épargne, versement des crédits, équipements en moyens de paiement, gestion de patrimoine, projets immobiliers, assurances. Les Caisses d’Epargne font partie du Groupe BPCE, 2e groupe bancaire en France.

Cristina Alonso

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia