14 avril 2010

Temps de lecture : 1 min

Les annonceurs et la presse magazine : plus d’audace?

Comment les annonceurs perçoivent-ils la presse magazine ? Est-elle adaptée à leurs préoccupations ? Quel media est le plus efficace ? Les résultats de l'étude commanditée par l'APPM et Express Roularta Services* apportent des réponses mitigées.

Comment les annonceurs perçoivent-ils la presse magazine ? Est-elle adaptée à leurs préoccupations ? Quel media est le plus efficace ? Les résultats de l’étude commanditée par l’APPM et Express Roularta Services* apportent des réponses mitigées.

La nouvelle réjouira les éditeurs : la presse mag est ″indispensable dans le cadre d’une action de communication″ (89% des répondants)″, elle est la mieux adaptée pour ″nourrir une image haut de gamme″ (84%) et toucher les CSP (79%) et son contenu est ″valorisant″ (43%)

Mais le conte de fées s’arrête là. Car, lorsqu’il s’agit d’″expliquer un nouveau service″ (75% des interviewés), de ″toucher sa cible efficacement″ (71%), ″s’adresser à des populations ouvertes aux nouveautés″ (91%), ″parler à des consommateurs qui consomment plus que d’autres″ (70%), ″donner envie de visiter le site d’une marque″ (88%), ″faire parler d’un produit″ (69%) ou ″lancer une campagne visible avec un budget″ (73%), c’est Internet qui arrive en première position.   Internet qui est considéré par 97% des interviewés comme ″indispensable dans le cadre d’une campagne de communication″″ !

Quelles solutions pour la presse magazine ? Innover, toujours innover et encore innover ! L’audace plait aux annonceurs qui n’hésitent pas à investir en même temps en publicité dans les pages d’un titre et sur son site (74%), et à mettre leurs films de pub TV sur les sites de presse les plus en affinité (65%).
En revanche l’idée de « marques media » en presse magazine n’est pas encore bien perçue. 36% des sondés pensent que ″cela reste pour l’instant un concept fou et théorique et n’en ″voient pas l’utilité à court terme″ et seuls 36% les utilisent déjà pour ″structurer leurs plans de communication″. Du travail en perspective pour les groupes media.
Isabelle Musnik

*200 annonceurs (responsables et directeurs média/publicité, directeurs marketing, directeurs de la communication, directions générales) ont répondu en ligne entre le 12 et 29 mars 2010 à l’étude lancée par Harris Interactive pour l’APPM et Express Roularta Services à l’occasion de la 5è Semaine de la Presse Magazine
 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia