29 mai 2013

Temps de lecture : 1 min

Les annonceurs s’invitent en prélude à Nohant

Le Festival Chopin ouvre cette année une nouvelle partition : un nouveau nom, le Nohant Festival Chopin, un club pour les marques partenaires et une retransmission sur Qobuz. Rendez-vous dans quelques semaines !

C’est l’un des plus anciens festivals français. Rebaptisé cette année Nohant Festival Chopin, il  a été créé en 1967 à l’initiative de Jean Darnel et du grand pianiste Aldo Ciccolini. Soutenu par l’Etat – propriétaire du Domaine de George Sand au travers du Centre des Monuments Nationaux – le festival, dédié à Frédéric Chopin accueille depuis plus de 40 ans, les plus grands artistes dans le domaine de la musique et de la littérature. C’est là, dans ce minuscule village du Berry, qui abrita les amours et les querelles de George Sand et de Chopin de 1839 à 1846, que « le compositeur a écrit les deux tiers de son œuvre, plus de cinquante opus  dont  la Sonate funèbre, ou la Polonaise héroïque », rappelle le président du festival et pianiste Yves Henry.

La  fine fleur des pianistes français et internationaux s’y produit et le festival, qui a lieu pendant les week-ends de juin, à partir du 8 juin et du 18 au 24 juillet,  accueille chaque année quelque 5000 à 6000 mélomanes français et internationaux. Le fil conducteur de cette édition 2013, qui sera retransmise sur Qobuz sera « Chopin et l’âme slave ».

Le Club des amis du Festival

Depuis deux ans le festival, qui comme tout festival, vit de recettes billetterie (1/3 du CA), de subventions (1/3) et de mécénat (1/3) a intensifié sa politique de communication et de sponsoring. « Pendant les premières années nous avons été assez discrets, avec un public très fidèle. Mais il nous a semblé indispensable aujourd’hui de faire savoir à quel point cet endroit est riche en histoire », rappelle Yves Henry. A côté des partenaires locaux (Conseil général de l’Indre, Chambre de commerce et d’industrie d’Indre et Loire, Caisse Dépôts et Consignations, Caisse d’épargne…) et des sponsors médias (Diapason, France 3, Télérama, Quobuz, Radio Classique, Classica, Cadence…), des entreprises privées comme HSBC sont venues soutenir l’évènement.
Et – grande nouveauté ! – après la création l’année dernière d’un Club des Amis du Festival destiné aux particulier, un Club des Partenaires vient tout juste d’être lancé qui permet aux souscripteurs – outre la classique visibilité sur le site, et les programmes – d’obtenir un accueil VIP, une privatisation de la maison de l’auteure de la « Petite Fadette ». Avis aux marques mélomanes amateurs…

Isabelle Musnik 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia