14 février 2011

Temps de lecture : 1 min

Amours affinitaires

C’est un peu la recette du bonheur que vient nous livrer Meetic, le spécialiste de la «e-rencontre», à travers ses deux derniers spots dédiés à son service Affinity, le bien nommé. Par Patrice Duchemin...

C’est un peu la recette du bonheur que vient nous livrer Meetic, le spécialiste de la «e-rencontre», à travers ses deux derniers spots dédiés à son service Affinity, le bien nommé.

Ici, un couple Meetic tellement absorbé par un spectacle esthético-japono-minimaliste qu’il ne voit pas que les rares autres spectateurs se sont assoupis. Là, un autre, en train de chanter à haute voix dans un bus, écouteurs de MP3 partagés, sous le regard hébété d’un enfant de 12 ans. Pas de doute, les couples Meetic, on les repère.

Que retenir de ces deux saynètes du quotidien? Tout d’abord qu’il ne suffit pas d’être heureux, encore faut-il que cela se voit. Exprimer son état amoureux, c’est afficher ostensiblement sa différence. Ensuite, que le regard des autres importe peu aux amoureux qui vivent sur une île, comme coupés de toute réalité… Qui pourrait ne pas souscrire à une telle vision idyllique? Les questionnements viennent après.

«L’harmonie dans le couple est toujours une question d’affinité», nous affirme Meetic en signature. Affinité, certes, mais de quoi? serait-on tenté de rétorquer pour prolonger l’exploration. S’agit-il d’une simple convergence de goûts qui reviendrait à rapprocher deux questionnaires de préférence pour former des couples ou bien d’une convergence de valeurs, plus difficile à modéliser?

De façon plus générale, le couple doit-il se définir par la différence des êtres qui le constituent ou bien par leur ressemblance? Doit-il aussi toujours parler d’une seule voix comme le suggèrent les spots? Les mystères de l’amour sont assurément plus complexes que les spots de pub.

Patrice Duchemin  / Planning & Tendances
Réagissez sur redaction@influencia.net

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia