12 avril 2013

Temps de lecture : 1 min

AliveShoes : Créez votre marque de baskets

Avec les plates-formes digitales permettant de créer et vendre en ligne son propre produit, la customisation se marie au crowdsourcing. Le site italien « AliveShoes » conforte la tendance en mettant en compétition entre eux les consommateurs devenus producteurs.

« Transformer le marché et l’ouvrir aux nouveaux talents ». En quelques mots, Luca Botticelli résume l’ambition de sa société AliveShoes. Offrir la possibilité au consommateur de designer lui-même sa chaussure puis de la vendre online n’est pas nouveau. Il y a cinq ans, Keds Studio avec Zazzle ou bien encore Ndeur avec Etsy proposaient déjà à chaque créatif en sommeil de personnaliser son produit ou de carrément concevoir son modèle. En revanche, en mettant en compétition les consommateurs entre eux, la startup transalpine amplifie et conforte le « Design Your Own » en lui offrant un nouvel outil.

Avec AliveShoes, chaque acheteur peut concevoir sa chaussure idéale et devenir lui-même producteur. Pour la vente et la distribution, la plate-forme se charge de tout. Par contre, le tremplin n’est pas réservé à tout le monde, et là est tout l’ intérêt : dans la première moitié de l’année 2013, seuls les 30 meilleurs modèles profiteront de cette louable vitrine artistico-commerciale. AliveShoes ne s’offre pas aux créateurs lambda mais uniquement à la crème de la crème. Qui décide du choix des lauréats ? L’équipe dirigeante de la société.

Déjà 118 participants et 10 élus

Pour participer à ce concours, chaque postulant doit s’inscrire via Facebook jusqu’au 21 juin, date de clôture de l’opération. Sur les 118 designers déjà enregistrés, la plate-forme en a pour l’instant sorti 10 du lot. Au final, chacun des 30 gagnants aura accès à ses outils digitaux afin de concevoir sa propre marque puis d’ouvrir sa propre boutique en ligne. Il lui sera aussi possible d’y vendre directement ses chaussures avec le soutien direct d’AliveShoes concernant la production et la distribution. Bien entendu, l’inscription est gratuite et selon Luca Botticelli chaque heureux élu pourra espérer récolter ses premiers euros après un mois seulement, pour un investissement de 49 euros.

Avec Upper Street, Milk & Honey Shoes, Shoes of Prey ou même encore le géant Reebook, le « Design Your Own » avait déjà trouvé chaussure à son pied. Et ce pour le plus grand bonheur du consommateur. Avec AliveShoes, il devra mériter son nouveau rôle de producteur-concepteur. Il y a deux ans, la plate-forme italienne se faisait déjà remarquer en proposant en éditions limitées des sneakers pensés et conçus par des artistes professionnels à partir de matériaux biodégradables et de tissus biologiques.

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia