10 janvier 2016

Temps de lecture : 2 min

Tu l’aimes mon logo ?

Dans une infographie baptisée “ Le logo dans tous ses états. Bilan et tendances 2016 ", Creads dresse le portrait robot du code visuel idéal.

Dans une infographie baptisée “ Le logo dans tous ses états. Bilan et tendances 2016 « , Creads dresse le portrait robot du code visuel idéal.

Couleurs, typographies, directions artistiques, structures… Mais à quoi pourrait bien ressembler le logo parfait, reconnaissable en un clin d’oeil, portant les valeurs de la marque ? Découvrez ci-dessous la « recette miracle » du logo bien dans son époque.

L’infographie révèle que les entrepreneurs et les directions marketing ont opté pour des designs épurés et sobres laissant la place à l’essentiel en 2015, tant dans le choix des couleurs, du style que de la typographie. “ Pour répondre aux enjeux de la visibilité sur le web, nous avons conseillé aux marques de s’orienter vers des designs simples et dénués de fioritures. Le message s’en trouve ainsi d’autant plus impactant ”, souligne Minh-Loic Hoang-Xuan, directeur de la Stratégie de Creads.

Sans surprise, le noir a été la couleur dominante des logos sortis en 2015. Viennent ensuite le bleu (19%), le rouge (10%), le vert (9%) et le gris (8%). En somme, peu de place accordée à l’excentricité colorimétrique l’année passée, un constat renforcé par une majorité de logos bicolores (64%). Le Flat Design s’impose à nouveau comme une tendance majeure. Il s’agit d’un style minimaliste qui exclut les détails superflus comme les ombres, la 3D, les dégradés… et séduit 78% des marques  pour une plus grande lisibilité. Côté typographie, il en est de même puisque 80% des logos utilisaient des polices bâton comme la « Lato », la « Neo Sans », et la bien commune « Arial », c’est-à-dire des typographies sans empattements (traits plus ou moins fins aux extrémités des lettres).

3 tendances majeures pour 2016

– des typographies sans empattements comme celles de Spotify, Tinder ou Kiss Kiss Bank Bank

– des couleurs dégradées ou en relief comme celles utilisées pour le logo de Eire

– des pictogrammes comme le très reconnaissable “swoosh” de Nike

Pour Minh-Loic Hoang-Xuan, “ cette tendance à la simplification va prospérer pour l’année à venir. A l’image de Google et de Facebook qui ont récemment revu leur logo, les designs seront toujours plus épurés ”. Il insiste également sur l’importance de réfléchir au design de son pictogramme : “ Il est aujourd’hui indispensable pour être présent sur des supports plus réduits que sont le mobile et les tablettes. Plus qu’une tendance, le pictogramme est un pilier de base de l’identité de marque qui n’est plus uniquement réservé aux entreprises de renom comme McDonald’s ou Chanel ”.

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia