16 juillet 2014

Temps de lecture : 1 min

« Aie confiance, crois en moi »…

Info insolite cette semaine. Le 27 juillet prochain, hitchBOT quittera l’université d’Halifax et parcourra tout seul comme un grand 6000 kilomètres sur les routes du Canada en auto-stop. HitchBOT, c'est un robot...

Grand comme un enfant de six ans, HitchBOT a été conçu par deux professeurs David Harris Smith et Frauke Zeller, dans le cadre d’un projet collaboratif visant à tester « la générosité et l’empathie » des êtres humains vis-à-vis des robots. La générosité des êtres humains vis-à-vis des robots ? Moi je dis qu’il faut être Canadien pour croire en la bonté humaine! « Habituellement, nous sommes préoccupés de savoir si nous pouvons faire confiance aux robots… mais ce projet prend le sujet dans l’autre sens et demande aux robots de faire confiance à des êtres humains », ont affirmé les heureux parents en présentant fièrement leur nouveau bébé.

Le défi n’est pas simple, car il va falloir le prendre à son bord, le recharger, voire même lui faire la conversation, bref, partager… Seulement, voilà, les êtres humains sont-ils dignes de confiance ? Ou descendent-ils plutôt de Kaa le serpent dans la célèbre scène d’hypnose du Livre de la Jungle ? Réponse à l’arrivée à Vancouver.

Isabelle Musnik

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia